“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

J.-P. Muller, nouveau DG ambitieux pour l'université

Mis à jour le 23/04/2013 à 09:57 Publié le 22/04/2013 à 07:20
Jean-Philippe Muller compte s’appuyer sur les atouts de l’université pour accroître son rayonnement à l’international.

Jean-Philippe Muller compte s’appuyer sur les atouts de l’université pour accroître son rayonnement à l’international. DR/IUM/Rebecca Marshall

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

J.-P. Muller, nouveau DG ambitieux pour l'université

Le directeur général de l’IUM a pris ses fonctions le 1er février dernier. Il a pour mission d’accentuer le rayonnement international de l’établissement

Le directeur général de l’IUM a pris ses fonctions le 1er février dernier. Il a pour mission d’accentuer le rayonnement international de l’établissement

Dans les couloirs de l'IUM (International university of Monaco), l'anglais résonne. Ici, on ne parle que très peu français. C'est dans la langue de Shakespeare que se déroulent les cours. Depuis le 1er février dernier, l'établissement d'enseignement supérieur, créé en 1986 - à l'origine il s'appelait University of Southern Europe - a un nouveau directeur général, Jean-Philippe Muller.

Le Parisien d'origine a apprivoisé la Côte d'Azur depuis deux ans en tant que directeur général adjoint en charge des programmes à la SKEMA.

« Je découvre Monaco depuis quelques mois. Je suis touché par la qualité, les spécificités et le dynamisme de la Principauté. L'IUM a vocation à rayonner dans le monde entier tout en se nourrissant de la richesse locale. »

Sa mission, capitaliser sur les forces et les atouts de l'université pour accroître son rayonnement à l'international.

« Elle en a plusieurs. La première est sa dimension internationale. Nous comptons pas moins de 80 nationalités parmi les étudiants et les professeurs. Ensuite, nous avons adopté une pédagogie à l'anglo-saxonne avec du coaching par petits groupes d'une quinzaine d'élèves qui permet un suivi individualisé.»

Formation continue et summer school

Jean-Philippe Muller évoque sans détour la qualité de la pédagogie (le cursus est reconnu par l'État monégasque et l'IUM est accréditée par des organismes internationaux tels que l'Association of MBAs anglaise et l'AACSB - Association to Advance Collegiate Schools of Business) ainsi que l'interaction entre les étudiants et les milieux professionnels.

« Les inconvénients de la petite taille de l'IUM sont contrebalancés par son appartenance au groupe INSEEC(un groupe d'enseignement supérieur présent en France, en Grande-Bretagne, et aux États-Unis, Ndlr).»

Le nouveau directeur général a identifié plusieurs axes de développement pour accomplir sa mission. « L'IUM peut s'imposer comme une référence dans les domaines d'expertises légitimes à Monaco tels que le management du luxe et la finance. Nous allons renforcer les interactions et la coopération avec la Principauté et les milieux professionnels ; une manière aussi de participer à l'attractivité. Nous allons nous orienter vers la formation continue. L'établissement sera ouvert en juin pour un « summer school ». Des élèves étrangers pourront ainsi suivre une formation tout en découvrant la région. Le principe de formation à distance sera approfondi. Il permet par exemple à des professionnels de suivre un cursus à distance. »

Nouveauté pour la rentrée de septembre, les frais de scolarité seront réduits (de 20%) pour les Monégasques et résidents.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.