Rubriques




Se connecter à

Ivre, elle entre dans le casino du Café de Paris... en voiture!

Une Azuréenne d'une cinquantaine d'années, férue de jeux, a été refoulée à l'entrée de l'établissement monégasque, samedi soir. En représailles, elle a forcé le passage en voiture

arnault cohen Publié le 14/03/2016 à 05:13, mis à jour le 14/03/2016 à 05:13

La place du Casino de Monte-Carlo est réputée pour son calme, son luxe et son glamour. En particulier le samedi soir, où les belles voitures rivalisent avec les jolies robes devant les établissements de jeux de la Société des Bains de Mer (SBM).

L'image d'Épinal tant prisée des touristes en a pris un sacré coup, ce samedi soir, lorsqu'une voiture folle s'est soudainement engouffrée dans le couloir menant au casino du Café de Paris.

Il est environ 23 h 15. La place du Casino brille de mille feux, comme à son habitude. Parmi les passants se trouve un Monégasque, Jean-Marie. Il a tout vu. « Je me promenais dans le jardin de la place lorsque, en arrivant devant le Café de Paris, j'ai vu une voiture couper la route et entrer directement dans le casino. Elle semblait venir de l'ancien Sporting d'Hiver… »

«Elle a failli m'écraser!»

Effectivement, la Renault Scénic, immatriculée dans les Alpes-Maritimes, a pris à contresens le « camembert », gentil surnom donné au mythique rond-point de la place du Casino. Selon ce témoin, la voiture est entrée environ à 30 km/h dans le hall du Café de Paris. « La conductrice a ensuite freiné et s'est arrêtée sur la moquette du casino, dans la salle de jeux », poursuit-il. À côté des machines à sous.

 

Par miracle, aucun client n'a été renversé par le véhicule, pas même touché, et cette intrusion dans le casino n'a pas causé le moindre dégât matériel, comme le confirme un communiqué de presse du gouvernement princier, publié hier à la mi-journée.

«Acte irraisonné par dépit»

En revanche, un vent de panique a soufflé à Monte-Carlo. « J'ai vu des gens sortir en courant du Café de Paris, totalement affolés, rapporte Jean-Marie. J'ai entendu crier " Elle a failli m'écraser ! " ; " Mais elle est complètement folle celle-là ! " Certains ont même eu peur que la voiture explose. » La peur de l'attentat terroriste.

Rien de tout cela, fort heureusement. L'explication qui semblait se dessiner du côté des enquêteurs, hier, s'avérait plus prosaïque.

« Visiblement sous l'empire de l'alcool, indique le gouvernement, la conductrice, âgée d'une cinquantaine d'années, semble, selon les premiers éléments recueillis, avoir effectué cet acte irraisonné par dépit, et faisait l'objet d'une interdiction de jeux émanant de la Société des Bains de Mer. »

Maîtrisée et menottée

Selon nos sources, effectivement, l'automobiliste, qui semblait très énervée, s'est présentée au casino un peu plus tôt dans la soirée. L'ennui, c'est que cette joueuse apparemment très assidue, pour ne pas dire compulsive, faisait l'objet d'une interdiction de jeux à la SBM. La cliente a donc été refoulée.

 

Et elle n'a pas apprécié. L'alcool aidant, elle aurait alors pris la folle décision d'entrer dans le casino du Café de Paris, coûte que coûte. En voiture, donc.

Quelques minutes après son intrusion en voiture, la conductrice a été interpellée par la Sûreté publique monégasque. « Les policiers sont très vite intervenus, confirme Jean-Marie. Les renforts sont aussi arrivés rapidement. Une dizaine de policiers étaient présents. Ils l'ont maîtrisée et l'ont sortie du casino menottée. »

Elle a ensuite fait l'objet d'un placement en garde à vue dans les locaux de la Sûreté publique.

Hier, après avoir dessaoulé, l'Azuréenne devait être entendue par les quêteurs.

Au casino du Café de Paris, en tout cas, on n'avait jamais vu ça. Même en l'absence de dégâts, la SBM a déposé plainte.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.