Incendie mortel à Monaco: une procédure judiciaire ouverte pour "homicide involontaire et blessures involontaires"

Au lendemain de l'incendie de l'avenue Princesse-Grace, qui a coûté la vie à un sapeur-pompier de Monaco, une procédure judiciaire de flagrance a été ouverte pour "homicide involontaire et blessures involontaires". L'enquête est menée par la Sûreté publique, sous la surveillance du Parquet général de Monaco.

Thibaut Parat Publié le 20/06/2022 à 13:54, mis à jour le 20/06/2022 à 13:54
L'enquête est menée par la Sûreté publique, sous la surveillance du Parquet général de Monaco. Photo Franz Chavaroche

En Principauté, la tristesse est immense. Et les messages ne cessent d'affluer pour rendre hommage au sergent Thierry Perard, 52 ans, décédé alors qu'il intervenait sur un virulent incendie qui a ravagé un appartement de 400m² dans la résidence "Le 21", avenue Princesse-Grace.

" Une procédure judiciaire de flagrance a été ouverte pour homicide involontaire et blessures involontaires ", confirme à Monaco-Matin le parquet général de Monaco qui supervise l'enquête, menée par la Division de police judiciaire de la Sûreté publique. La substitut Emmanuelle Carniello était présente sur les lieux ce dimanche.

A ce stade, aucune information judiciaire n'a été ouverte. Mais il n'est pas exclu qu'un juge d'instruction soit saisi dans les prochains jours.

Les premières constatations ont débuté ce lundi midi dans ce vaste appartement où vivait une femme âgée de presque 100 ans. Ce sont des experts du laboratoire interrégional de la police scientifique de Marseille qui ont été dépêchés sur les lieux pour déterminer l'origine de cet incendie ainsi que les causes qui ont mené au décès du soldat du feu.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.