Rubriques




Se connecter à

Ils squattent chez un particulier avec... un troupeau de moutons et dérobent pour près de 50.000 euros d’objets d’art

Après s’être introduit avec son troupeau d’ovins dans une propriété du quartier Saint-Jacques, à Grasse, un homme, accompagné de deux complices, a fini par cambrioler la maison. Tous les trois, ainsi que l’antiquaire auquel ils avaient vendu les objets dérobés, ont été interpellés.

P. F. Publié le 29/07/2022 à 14:32, mis à jour le 29/07/2022 à 14:42
Drôle d’affaire à laquelle ont eu droit les policiers grassois, ce mercredi. Photo M. R.

On a connu voleurs plus discrets... Mercredi, dans la matinée, les policiers sont appelés au 96, chemin des Basses Moulières, quartier Saint-Jacques à Grasse, pour constater un vol par effraction dans un mas.

Arrivés sur place, les agents découvrent, déjà, un… troupeau de moutons n’appartenant pas au propriétaire.

Ils constatent, également, que les fenêtres de la maison sont brisées et que de nombreux détritus jonchent le sol, laissant penser que les lieux ont été occupés durant plusieurs jours.

Contacté, le propriétaire, qui vit à Paris, s’est immédiatement rendu sur place et informait les policiers que de nombreux objets d’art, tableaux, statues, miroirs, vases... avaient été dérobés. Un préjudice estimé à plus de 50.000 euros.

 

Interpellés en revenant chercher les moutons...

Celui-ci n’était pas au bout de ses surprises puisque, plus tard dans la journée, il contactait à nouveau le commissariat. En effet, deux hommes, se prétendant bergers, se présentaient à son domicile pour récupérer les ovins.

Interpellés et placés en garde à vue, ils auraient rapidement dénoncé un troisième larron, lui aussi bien vite rattrapé par la patrouille.

Après perquisitions aux différents domiciles, les policiers découvraient des trousseaux de clés et autres effets personnels de la victime. Le propriétaire du troupeau justifiait l’intrusion en expliquant que des personnes du voisinage lui auraient indiqué que la propriété était abandonnée.

Et, comme la tentation était visiblement trop forte, les trois hommes ont fini par s’introduire dans la maison et par dérober les différents objets d’art, revendus à un antiquaire.

 

Celui-ci sera interpellé à son domicile, où le "butin" sera intégralement retrouvé.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.