Ils découvrent un homme bloqué sous terre depuis deux jours à Saint-Vallier

Un homme d’une cinquantaine d’années a été retrouvé en fâcheuse posture ce mercredi matin. Bloqué à 5mètres sous terre depuis deux jours, il était parti lundi faire de la spéléologie seul à Saint-Vallier-de-Thiey.

Article réservé aux abonnés
Maxime Rovello Publié le 05/01/2023 à 12:20, mis à jour le 05/01/2023 à 12:20
video
Un homme a été retrouvé bloqué sous terre à 5mètres de profondeur à Saint-Vallier-de-Thiey. (Photo illustration Nice-Matin)

Une découverte plus tardive aurait pu avoir des conséquences plus dramatiques.

Les pompiers ainsi que la compagnie de gendarmerie de Grasse ont affirmé avoir retrouvé, ce mercredi matin, un homme bloqué sous terre depuis deux jours à Saint-Vallier-de-Thiey, confirmant une information rapportée par BFM Nice Côte d’Azur.

Ce mercredi matin, un individu a fait un signalement à la brigade de gendarmerie de Saint-Vallier-de-Thiey.

Selon ses dires, un véhicule serait stationné au même endroit, à l’entrée d’un site très prisé de spéléologie, depuis deux jours.

Les gendarmes se sont rendus sur place.

À 5mètres de profondeur, ils découvrent un homme coincé dans une cavité. Conscient mais très affaibli.

"Il n'arrivait pas à sortir. Il était déshydraté et fatigué" 

"Ce fût un sauvetage assez rapide, géré en deux heures, indique Renaud Carassou-Maillan, conseiller technique départemental en spéléologie auprès du préfet, du Spéléo secours français 06. On a reçu l'alerte par la gendarmerie. Trois personnels du Spéléo Secours Français sont arrivés sur le site, rejoints assez rapidement par trois personnels du Groupe Milieu Périlleux. Ils ont mis en place une manoeuvre simple: ils ont descendu un baudrier et une corde. Il se trouvait dans un puits, une verticale de cinq mètres, à un mètre de la sortie. Il n'arrivait pas à sortir. Il était déshydraté et fatigué." 

L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, est connu des groupes de spéléologie locaux. Rompu à la discipline, il procédait seul à une cartographie des lieux lorsqu’il s’est retrouvé bloqué à quelques mètres de la sortie dans lundi soir.

Il a été transporté à l’hôpital en urgence relative.

Renaud Carassou-Maillan, lui renouvelle son message de prudence, sans cibler ni accabler le rescapé surtout: "Le message à passer: quand on fait une sortie en spéléologie, on prévient un proche de l'endroit où on se trouve et de l'heure à laquelle il faut qu'on s'inquiète."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.