Rubriques




Se connecter à

Ils attendent leur retour du Grand Prix de Monaco pour les braquer, le butin dépasse le demi-million d'euros

Le préjudice serait de 600.000 euros. Après le Grand Prix de Monaco, un couple de Monégasques, domicilié à Roquebrune-Cap-Martin, a été braqué par plusieurs individus armés et casqués.

Jean-François ROUBAUD Publié le 24/05/2021 à 14:15, mis à jour le 24/05/2021 à 19:50
Les voyous auraient suivi le couple de Monaco à leur domicile de l’avenue du Danemark à Roquerbune-Cap-Martin. Photo DR

Les faits remontent à dimanche. Il est 18 heures: après avoir assisté à la victoire de Verstappen au volant de sa RedBull, un couple de Monégasques regagne son domicile.

Mais à l'arrivée devant la villa de l'avenue du Danemark, à Roquebrune-Cap-Martin, un comité d'accueil les attend.

Des hommes armés, menaçants. Si les circonstances exactes de ce braquage restent encore à préciser, il semblerait que les voyous ont repéré leurs victimes dans les tribunes du Grand prix de F1 avant de les suivre depuis la Principauté jusqu'à leur villa du Cap Martin.

Braquage prémédité et minuté? L'enquête confiée à la police judiciaire de Nice doit le démontrer.

 

Le fait est que ce braquage n'a rien manifestement d'un coup de hasard. Les voleurs étaient bien renseignés: le montant du préjudice composé exclusivement de bijoux et de montres de luxe en atteste. Il serait supérieur à 600.000 euros.

Le gang était surtout très déterminé au point d'avoir fait usage de leurs armes en tirant des coups fort heureusement de stricte intimidation.

Suivis pas à pas?

Si les braqueurs étaient toujours en fuite ce lundi, l'analyse des images de vidéosurveillance pourrait permettre aux enquêteurs de progresser.

 

Le maire de Roquebrune-Cap-Martin, Patrick Cesari, le confirme: "Nous avions déjà, grâce à notre système de surveillance vidéo, permis à la police nationale d'élucider une précédente affaire. S'il est avéré que les voyous ont suivi leurs victimes depuis la Principauté, nous serons en mesure de les suivre pas à pas. Ces images seront mises à jour demain à la disposition de la justice."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.