Il ramasse une pierre sur une plage du Calvados et se retrouve gravement brûlé

Quelques minutes seulement après l'avoir ramassée et l'avoir mise dans sa poche, la pierre a pris feu.

La rédaction Publié le 07/11/2022 à 16:15, mis à jour le 07/11/2022 à 16:06
Plage de Saint-Côme-de-Fresné. Photo DR

Le galet en question était en réalité du phosphore. C'est sur une plage de Saint-Côme-de-Fresné, une plage du Débarquement dans le département du Calvados que le promeneur l'a ramassé. Une pierre d'un rose profond. 

Sa femme, qui l'accompagnait ce jour-là, l'a rincée à l'eau salée avant qu'il la glisse dans la poche de sa veste avec deux autres galets. Mais quelques centaines de mètres plus loin, la pierre rose s'est enflammée.

"Quand j'ai vu que de la fumée sortait de ma poche, j'ai vite compris que j'avais récupéré du phosphore. J'ai plongé ma main dans la poche mais je me suis brûlé les doigts. Le temps d'enlever ma veste, mon pantalon avait déjà pris feu", a raconté la victime a France 3 Normandie

L'homme a été gravement brûlé à la cuisse et aux doigts. 

 

Mise en garde de la préfecture

Le phosphore blanc "qui peut être de couleur ambrée, rouge ou jaune", utilisé par les Américains pour fabriquer des bombes, à cette particularité de s'enflammer lorsqu'il est sec et à l'air libre. 

"S'il n'est pas fréquent d'en trouver il n'est pas non plus exceptionnel de tomber sur un morceau de phosphore", prévient le préfet du Calvados dans un tweet. 

En juin 2019, sur la célèbre plage d'Omaha Beach, un enfant avait été légèrement brûlé aux mains et aux cuisses par une pierre rougie par le temps qui s'était aussi avérée être du phosphore.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.