Rubriques




Se connecter à

Il menace une famille avec un sabre et profère des insultes racistes: un garagiste niçois en garde à vue

Le gérant d’un garage situé dans le quartier du Piol à Nice a été placé en garde à vue, vendredi, à Auvare. Ce jeudi, en fin d’après midi, il a menacé une famille avec un sabre.

Stéphanie Gasiglia Publié le 18/06/2021 à 20:00, mis à jour le 18/06/2021 à 19:41
Un garagiste niçois a menacé une famille en brandissant un sabre. DR

"Il m’a traitée de sale négresse, a insulté mon mari puis il a menacé de nous découper en morceaux", souffle Aline (1), encore sous le choc.

Jeudi, vers 17h30, cette professeure des écoles rentrait chez elle avec son mari et ses deux enfants âgés de 16 mois et 7 ans et demi.

"On habite juste au-dessus du garage, et une fois de plus, une voiture en réparation garée sur le trottoir nous empêchait de passer avec la poussette", raconte encore cette mère de famille. Et comme ce n’est pas la première fois, Pierre (1), son époux, prend en photo le véhicule "pour l’envoyer aux services concernés, c’est ce qu’on nous avait dit de faire à Allo Mairie".

"Et là, après nous avoir insultés et menacés, le patron est sorti comme une furie de son garage, un sabre à la main, il l’a brandi au-dessus de la tête de mon mari", dévoile Aline. "Et il a jeté quelque chose sur ma fille de 7 ans", ajoute-t-elle. "Je crois que c’était un cendrier. Il a explosé en mille morceaux juste à côté de la petite", précise le père.

 

Aline ajoute: " L’épouse du garagiste s’est heureusement interposée lorsqu’il a brandi son sabre. Ma fille est traumatisée et on se sent vraiment en danger".

Aline et Pierre ont déposé plainte et le patron du garage a été placé en garde à vue à Auvare, ce vendredi. "Deux katanas ont été saisis dans le garage", précise une source policière.

pas la première fois qu'il fait parler de lui

Un garagiste niçois a menacé une famille en brandissant un sabre. DR / Nice Matin.

Ce n’est pas la première fois que ce garagiste fait parler de lui. C’est un sujet récurrent lors des assemblées générales du comité de quartier Pessicart-Mantega-Righi-Cyrnos-Le Piol.

 

Depuis des années, les riverains ne cessent de dénoncer "des nuisances" en tous genres, "de jour comme de nuit et tous les jours! Même le dimanche". Sans parler du stationnement anarchique. La police municipale confirme "nous sommes intervenus plusieurs fois pour des contraventions d’occupation du domaine public". Lors de l’un de ces verbalisations, le garagiste avait, cette fois, accueilli la police avec un... fusil. Il avait été interpellé.

Mais ce ne sont pas les seuls faits pour lesquels les riverains se plaignent. "Il tient des propos racistes à longueur de journée", assure une autre habitante. Qui ajoute: "Il a menacé de brûler l’une de nos voisines d’origine maghrébine". Un autre riverain indique: "Il y a quelque temps, il a poussé une dame de 90 ans dans une poubelle". "Et son garage est devenu le bar du quartier", se désole Aline. Avec tables et chaises installées sur la voie publique... "On craint le pire, il faut vraiment faire quelque chose pour que ce monsieur ne soit plus une menace pour les riverains".

1. Les prénoms ont été modifiés.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.