Rubriques




Se connecter à

Il avait commis plusieurs cambriolages pour un montant estimé à 300.000 euros en 2019, il vient d’être arrêté

À l’époque, les faits avaient fait grand bruit à Monaco. C’était en 2019. Un individu avait commis plusieurs cambriolages et tentatives dans des appartements de la Principauté pour un préjudice total d’environ 300.000 euros. Il vient d’être interpellé et placé en détention.

Marie Cardona Publié le 14/06/2021 à 12:24, mis à jour le 14/06/2021 à 12:26
Plusieurs appartements du boulevard Princesse-Grace avaient été cambriolés. Photo d'illustration Cyril Dodergny

"Le 22 mai dernier, lors d’une ronde en ville exécutée dans le cadre du dispositif de surveillance élaboré à l’occasion du Grand Prix automobile de Formule 1, un équipage de la Division de Police judiciaire repérait un individu qui était immédiatement reconnu comme étant le principal suspect dans un dossier de vol et tentative de vol, commis par escalade en Principauté entre juin et septembre 2019", confirme Sylvie Petit-Leclair, le procureur général de la Principauté de Monaco.

Dans la foulée, un dispositif de surveillance était mis en œuvre et permettait donc l’interpellation d’un homme de nationalité lituanienne, alors qu’il venait de prendre place dans les tribunes pour assister aux essais qualificatifs du Grand Prix de Monaco.

"L’individu présentait des documents d’identité ne correspondant pas à son profil, poursuit Sylvie Petit-Leclair. Conduit dans les locaux de la police Judiciaire, les vérifications entreprises par les enquêteurs ont permis toutefois de confirmer qu’il s’agissait de la personne recherchée par les services de police monégasques depuis 2019, et objet d’une enquête toujours en cours."

Les magistrats du pôle de l’instruction ont alors été avisés de cette interpellation, et l’intéressé a été présenté devant le juge d’instruction de permanence.

 

À l’issue, il a été placé en détention préventive à la maison d’arrêt de Monaco.

Une dextérité qui avait valu à ce monte-en-l’air le surnom de Spiderman

Les faits s’étaient déroulés entre le 11 juin et le 21 septembre 2019. Les services de la Sûreté Publique de Monaco étaient en effet intervenus à plusieurs reprises pour des faits de vols et tentatives de vols, commis par escalade au préjudice de plusieurs victimes, dans des appartements de différents quartiers de la Principauté. La dextérité et l’agilité du monte-en-l’air lui avaient valu le surnom de Spiderman.

"Les différents actes d’enquêtes réalisés (constatations, exploitations de systèmes de vidéosurveillance, renseignements, exploitations techniques et scientifiques), tant en Principauté qu’à l’étranger par le biais de demandes pénales internationales, permettaient d’identifier l’auteur présumé de ces faits comme étant un nommé I. Z., né en 1981 en Lituanie, de nationalité lituanienne, défavorablement connu sous différents alias et dans différents pays pour des faits similaires", ajoute Sylvie Petit-Leclair qui précise : "De nombreux dispositifs de surveillance étaient mis en place à l’époque mais ils n’avaient pas permis d’interpeller cet individu, et une diffusion de recherches avait alors été effectuée par le canal Interpol."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.