“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Hommage aux morts pour la France en Indochine

Mis à jour le 15/06/2019 à 10:23 Publié le 15/06/2019 à 10:23
Un hommage a été rendu, hier matin, aux policiers morts en accomplissant leur devoir.

Un hommage a été rendu, hier matin, aux policiers morts en accomplissant leur devoir. R.D.

Hommage aux morts pour la France en Indochine

La prise d’armes, hier matin, au monument aux Morts de Rauba Capeu était destinée à exprimer « le plus profond respect, l’émotion et la gratitude de la Nation » aux policiers morts en accomplissant leur devoir.

La prise d’armes, hier matin, au monument aux Morts de Rauba Capeu était destinée à exprimer « le plus profond respect, l’émotion et la gratitude de la Nation » aux policiers morts en accomplissant leur devoir. Le préfet Bernard Gonzalez a lu le message du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui soulignait l’engagement actuel de 150 000 femmes et hommes et rendait hommage aux policiers qui avaient donné leur vie, ayant fait le choix de la résistance ou ayant été emportés par le terrorisme. Le préfet, accompagné de Jean-François Illy, directeur départemental de la sécurité publique, du colonel Nasser Boualam, commandant la compagnie de gendarmerie des Alpes-Maritimes, et des élus, Christian Estrosi, président de la Métropole, Dominique Estrosi-Sassone, sénateur, Eric Ciotti, conseiller départemental représentant Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental, Pierre-Paul Léonelli, conseiller régional représentant Renaud Muselier, président du conseil régional et Joseph Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var a procédé aux dépôts de gerbes en présence des porte-drapeaux des associations patriotiques.

Après la sonnerie aux morts, la cérémonie s’est poursuivie par la remise de leurs insignes, la médaille de la police nationale échelon argent et or, aux fonctionnaires décorés pour leurs 20 et 35 années de service irréprochable.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct