“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grace de Monaco: Nicole Kidman "comprend la colère" de la famille princière

Mis à jour le 12/05/2014 à 16:04 Publié le 11/05/2014 à 14:18
Nicole Kidman incarne la princesse Grace dans ce film, face à Tim Roth qui joue le prince Rainier III.(DR)

Grace de Monaco: Nicole Kidman "comprend la colère" de la famille princière

Après la princesse Stéphanie dimanche dans nos colonnes, l'actrice Nicole Kidman a commenté le courroux princier dans une interview au quotidien britannique The Daily Mail.

Alors que la princesse Stéphanie a tenu à s'exprimer dans nos colonnes de notre édition d'aujourd'hui, dimanche, au sujet du film Grace qui sera présenté à l'ouverture du festival de Cannes, l'actrice Nicole Kidman s'est exprimée dans une interview donnée au quotidien britannique The Daily Mail.

Celle qui endosse le rôle de leur mère dans ce biopic très décrié, a affirmé "comprendre la colère" de la famille princière qui s'était exprimée dans un premier temps par le biais d'un communiqué lapidaire en pointant du doigt "une réécriture et une page inutilement glamourisée de l’histoire de Monaco et de sa famille".

>> LIRE AUSSI. La princesse Stéphanie "n'ira pas voir" Grace de Monaco

La princesse Stéphanie a réexprimé tout son mécontentement, hier, en se faisant le porte-voix de son frère le prince Albert II et la princesse Caroline : "Ce film ne fait pas l'éloge de Monaco, ni du grand homme qu'était mon père, le prince Rainier".

La cadette des Grimaldi demande d'ailleurs aux photographes de poser leur appareil lors de la montée des marches de l'équipe du film.

L'actrice australienne de 47 ans a ajouté: "Je sais qu'ils sont fâchés. Je le serais moi aussi s'il s'agissait de ma mère".

Mais elle a tout de même tenu à préciser que le film n'était "pas destiné à être un biopic. J'ai évidemment fait de mon mieux pour rendre hommage à ce qui était véridique dans ce projet."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.