“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

France-Etats-Unis veut aider les victimes de Las Vegas

Mis à jour le 11/10/2017 à 05:22 Publié le 11/10/2017 à 05:22
L'association France États-Unis (délégation French Riviera-Monaco) s'est réunie dimanche à Saint-Laurent-du-Var pour faire un point sur ses activités à venir dans le Mentonnais.	(DR)

France-Etats-Unis veut aider les victimes de Las Vegas

La délégation azuréenne de cette association d'amitié entre les deux pays envisage d'accueillir et de soutenir psychologiquement les victimes de la fusillade. Et prévoit, aussi, une kyrielle d'actions pour les mois à venir

Dans le paysage associatif mentonnais, la délégation French Riviera/Monaco de France-Etats-Unis est des plus actives. Prouvant, toujours plus, les liens qui unissent les deux pays alliés.

Son assemblée générale, dimanche à Saint-Laurent-du-Var a permis de lever le voile sur les différentes actions à venir.

Un soutien pour les victimes de la tuerie de Las Vegas

Solidarité. Un mot inscrit dans l'ADN de l'association. Encore plus vrai lorsque les États-Unis sont touchés en plein cœur. Ce fut le cas lors de la tuerie du 1er octobre à Las Vegas, où 59 festivaliers ont perdu la vie. « Les survivants ont vécu l'horreur. C'était une embuscade… », soupire Thierry Chevallier, le président de l'association. Comme ce fut le cas pour la tuerie de Newton en 2012 dans une école maternelle, elle veut venir en aide à ceux qui ont survécu à l'horreur. « Nous avons pris contact avec le maire de Las Vegas et le gouverneur de l'État du Nevada. Nous aimerions accueillir une trentaine d'entre eux pour leur témoigner le soutien de la France, leur apporter une aide psychologique. Être l'épaule sur laquelle ils peuvent s'appuyer », poursuit le président qui, en temps voulu, appellera à la générosité de partenaires financiers.

L'association pouvant difficilement trouver les fonds nécessaires pour une logistique qui s'annonce complexe.

Une section jeunesse au sein de la délégation

Chose assez coutumière dans le tissu associatif - excepté dans le sport - la jeunesse est rarement représentée en masse. Pas dans la délégation locale de France-Etats-Unis, visiblement. Sur soixante-dix membres actifs, une quinzaine affiche moins de 25 printemps au compteur. Si bien qu'une « section jeunesse » a été créée tout récemment. « Pour répondre à leurs attentes de rêve américain, justifie l'association par la voix de Thierry Chevallier. Des échanges auront lieu avec les États-Unis pour découvrir la culture américaine, tout en représentant celle de la France. » Des sortes d'ambassadeurs, en somme, en lien régulier avec les universités américaines.

Un banquet et un défilé pour Thanksgiving ?

Qui dit États-Unis dit, forcément, Thanksgiving. Un défilé pour célébrer cette fête traditionnelle est dans les cartons. Réalisable que si la sécurité du public ne s'avère pas contraignante. Toujours est-il qu'un grand banquet sera prévu avec comme pièce phare du menu, la dinde, forcément. « Une fête de la générosité, de la famille, de la convivialité qui sera ouverte au public », résume Thierry Chevallier.

Cinq ans d'existence célébrée lors d'un gala

Bientôt cinq ans d'existence.

Début décembre, l'association organisera un grand gala où seront présentées les manifestations phares des dernières années : la participation en Normandie au 70e anniversaire du débarquement, l'Independence Day sur le Mentonnais, les réceptions par l'US Navy à plusieurs reprises sur le Truman, un porte-avions américain, l'anniversaire de la naissance de Kennedy… Pour cette soirée anniversaire, l'association espère « draguer » Aaron Lordson, chanteur de blues qui enchante les rues de la Côte d'Azur. Et, pourquoi pas, Mel Bouvey, un sosie d'Elvis Presley.

L'US Air Force bientôt à Fontan ?

Grâce à son carnet d'adresses fourni, l'association espère faire venir une délégation de l'US Air Force, la branche aérienne de l'armée américaine, pour une future cérémonie d'hommages à Fontan.

Là, plus précisément sur le plateau de la Ceva, où le 12 septembre 1944, 11 Américains de l'United States Army Air Forces, perdaient la vie lors du crash de leur bombardier.

Une venue, si elle a lieu, symbolique, 26 ans après le mémorial de Sosno.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct