“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Football Leaks: Monaco irrité par la déformation de la réalité autour du prêt d'Echiéjilé à Liège en 2016

Mis à jour le 15/11/2018 à 16:08 Publié le 15/11/2018 à 14:44
Elderson Echiejile

Elderson Echiejile Photo Cyril Dodergny

Football Leaks: Monaco irrité par la déformation de la réalité autour du prêt d'Echiéjilé à Liège en 2016

Selon Football Leaks Monaco aurait menti sur l’état physique d’Echiéjilé lors de son prêt au Standard en 2016, une déformation complète de la réalité qui irrite profondément l’AS Monaco.

Décidément, l’AS Monaco traverse un mois de novembre difficile. De nouveau ciblé par les Football Leaks, le club du Rocher a fait l’objet d’un papier paru dans le quotidien belge Le Soir, intitulé "Le Standard trompé par Monaco" dans lequel, sur la base d’interprétations de mails internes à l’ASM, il en est déduit que le club de la Principauté a volontairement dissimulé l’état physique d’Echiéjilé, son défenseur gauche, à Liège lors de son prêt en 2016-2017.

En résumé, il est reproché au club français d’avoir sciemment menti sur l’état de santé de son joueur avant de le prêter en Belgique, insistant même pour ne pas passer par la case visite médicale.

C’est en tout cas la thèse avancée par les Football Leaks, citant un mail de Nicolas Holveck, le directeur général adjoint, à Vadim Vasilyev: "J’ai dit au Standard qu’il n’avait pas besoin de faire de visite médicale comme c’est un prêt. Sinon, on était mort!"

C’est sur la seule base de ce mail que Football Leaks estime qu’il y a eu tromperie. Ce que conteste avec véhémence Monaco.

Echiéjilé titulaire avec le Nigeria au même moment

Nous sommes dans les dernières heures du mercato d’été 2016 et le Standard craint une lourde suspension pour son arrière gauche Darwin Andrade, la piste Echiéjilé est donc activée en urgence, d’autant que les deux clubs entretiennent des bons rapports (Gabriel Boschilia vient de faire 6 mois en Belgique).

Pour Football Leaks, Monaco cache la fragilité chronique de son joueur et empêche la visite médicale, c’est en tout cas que retient, avec le recul, Bruno Venanzi, le président de Liège, avec la lecture unilatérale de l’histoire que vient de lui en rapporter Football Leaks.

"On s’est fait couillonner", lâche Venanzi dans les colonnes du Soir. "On ne fait donc pas faire de visite médicale d’autant plus qu’on était en pleine trêve internationale et que le joueur se trouvait avec son équipe nationale", poursuit Venanzi.

"Si je me retourne vers Monaco, ils vont nier et me dire que le joueur était sur le terrain deux semaines plus tard. Néanmoins, je me réserve le droit de demander au club monégasque des explications et d’acter en justice ce comportement."

Sur le Rocher, on est surtout surpris, voire furieux, de l’amateurisme de Football Leaks. "Sortir un mail de son contexte, comme c’est le cas ici encore une fois, permet de l’interpréter comme on le souhaite. Et ne faire aucune vérification derrière, que ce soit auprès du club de Monaco ou sur internet pour s’assurer que le joueur n’était pas blessé est une faute", dit-on du côté du club.

En effet, le "On est mort" de Nicolas Holveck serait une simple référence… à la dead line du marché des transferts qui se termine le 31 août à minuit.

Or, à cette période, Echiéjilé est bien au rassemblement de son équipe nationale du Nigeria puisqu’il dispute 90 minutes contre la Tanzanie le 3 septembre 2016 (1-0). International chevronné (59 sélections), Echiéjilé jouera également, en intégralité, les deux matches suivantes des Super Eagles en octobre et en novembre.

En Belgique, Echiéjilé va jouer une petite dizaine de matches, peu en verve, il ne s’impose pas et retourne à Monaco en janvier, le prêt est cassé à la demande des Belges et l’ASM accepte (prêt de 500.000 euros pour une saison avec une option d’achat de 1,5 million d’euros).

Echiéjilé terminera la saison en Espagne, à Gijon, toujours en prêt.

Les rapports de scouting concernant le passage du joueur en Belgique sont unanimes selon Le Soir, l’attitude du gaucher est irréprochable mais il a un manque de technique et un niveau tel qu’il ne peut pas être un titulaire indiscutable en Belgique. Rien de plus.

"On entend parfaitement qu’il ne corresponde pas aux critères sportifs de Liège mais laissez entendre que l’on a triché, non", conclut-on, agacé, sur le Rocher.

Retrouvez ci-dessous le communiqué du club de la Principauté.


"Information mensongère et diffamatoire"

"Le journaliste du Soir a publié, sans la moindre vérification, une information mensongère et diffamatoire envers l’AS Monaco en affirmant que le club du Standard de Liège avait été trompé par le club monégasque au sujet d’un prêt de Elderson Echiejile et d’une blessure cachée. Une nouvelle fois dans cette «enquête des footlleaks», un mail volé est interprété de manière totalement erronée par un média.

Dans ce cas précis, le journaliste n’a même pas pris la peine de nous contacter pour recueillir nos explications, ce qui est pourtant le b.a.b.a de la déontologie journalistique. L’AS Monaco n’a fait qu’évoquer une impossibilité de réaliser dans le temps imparti une visite médicale car le joueur se trouvait avec sa sélection au Nigéria lors de ces derniers jours du mercato. Le club n’a à aucun moment caché une blessure d’un joueur, qui était d’ailleurs opérationnel au moment de la signature du prêt. Pour preuve il a joué 3 jours plus tard un match entier avec sa sélection contre la Tanzanie.

Des informations accessibles très facilement sur Internet. L’AS Monaco regrette que le manque de sérieux journalistique et l’utilisation de conversations privées sorties de leur contexte puissent altérer fortement l’image du club. Le club monégasque entamera les poursuites judiciaires pour faire valoir ses droits."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct