Rubriques




Se connecter à

Fondation Princesse Grace: un demi-siècle d'actions

Créée en 1964 par la princesse Grace, la fondation fête cette année son cinquantième anniversaire. Et continue de s’investir auprès des enfants hospitalisés et de leurs parents

CEDRIC VERANY Publié le 03/03/2014 à 07:17, mis à jour le 04/03/2014 à 07:56
Fondation Princesse Grace : un demi-siècle d' - 24536441.jpg
Jean-Claude Riey, secrétaire trésorier, et Caroline O'Conor, directrice administrative, devant les portraits des princesses Grace et Caroline. Michael Alesi

Créée en 1964 par la princesse Grace, la fondation fête cette année son cinquantième anniversaire. Et continue de s’investir auprès des enfants hospitalisés et de leurs parents

La Fondation Princesse Grace fête cette année ses cinquante ans. Elle est l'un des héritages de la princesse disparue tragiquement en 1982. Et elle reprend les engagements humanitaires et artistiques qui ont jalonné sa vie.

« À l'origine, quand la princesse Grace a créé sa fondation, son objectif était d'aider l'artisanat local. Ces petits artisans qui fabriquent de jolis objets et qui n'ont pas de structure pour les vendre. C'est ainsi que la Fondation a ouvert une première boutique sur le Rocher », se souvient Jean-Claude Riey. À l'époque, il était directeur du Budget dans l'administration monégasque. Depuis 1990, il est au conseil d'administration de la Fondation.

 

« À la mort de la princesse Grace en 1982, le prince Rainier a confié à sa fille aînée, la princesse Caroline, le soin de conduire cette fondation,poursuit-il. Elle a choisi de faire de l'humanitaire. Principalement vers les enfants, car ça la touche particulièrement. C'est devenu, depuis, notre activité principale. »

L'aide dans 55 hôpitaux en France

Aujourd'hui, la Fondation Princesse Grace a choisi d'œuvrer dans la discrétion. Mais elle est toutefois présente dans 55 hôpitaux pédiatriques en France. Apportant une aide financière aux parents qui ont leurs enfants hospitalisés.

« Nous avons commencé avec les hôpitaux de Nice. Puis, à ma retraite, j'ai entrepris un tour de France des hôpitaux pour étendre nos actions. »

Ce sont les assistantes sociales des établissements qui font le lien entre les parents et la Fondation pour des soutiens journaliers.« Nous étudions les dossiers et donnons ou pas notre accord. Mais nous disons souvent oui… »

L'intervention de la Fondation dans les hôpitaux oscille entre l'achat de matériel, l'organisation d'animations (cinéma, jeux, clowns) pour les petits patients ou encore la rénovation et l'entretien des maisons dédiées aux parents pour loger à proximité du lieu d'hospitalisation de leur enfant.

 

En parallèle, la Fondation Princesse Grace a choisi depuis quelques années de financer quatre laboratoires de recherche médicale pédiatrique. Trois à Paris. Un à Marseille. En 2013 notamment, 70 000 euros ont été attribués à l'équipe du Dr Pierre Ferrier, directeur de recherche au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy pour des expériences biologiques.

Une part importante du budget annuel de la Fondation, qui tourne autour d'un million d'euros, abondé par les recettes du Bal de la Rose (lire ci-contre) et par des dons privés, motivés « notamment par l'aura que le nom de la princesse Grace donne encore sur nos actions » assure Jean-Claude Riey.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.