“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Flavio Briatore s'installe au Portier

Mis à jour le 26/06/2012 à 15:30 Publié le 11/05/2012 à 07:20
Flavio Briatore hier après midi au Cipriani, le restaurant qu'il lance au Portier, aux côtés d'une partie de son équipe .
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Flavio Briatore s'installe au Portier

L’homme d’affaires ouvre le restaurant Cipriani au Portier et prépare pour l’été l’arrivée de sa discothèque Billionaire’s Club dans les entrailles du Grimaldi Forum

L’homme d’affaires ouvre le restaurant Cipriani au Portier et prépare pour l’été l’arrivée de sa discothèque Billionaire’s Club dans les entrailles du Grimaldi Forum

Chevelure argent, verres bleutés sur le nez, il n'a pas perdu l'accent de son Italie natale, mais l'homme d'affaires a fait du monde son terrain de jeu depuis près de quarante ans. Après s'être établi à New York et à Londres, Flavio Briatore a posé ses valises il y a dix-huit mois en Principauté avec sa femme et son fils de deux ans. « C'est un pays fantastique, il y fait beau, c'est propre, les gens sont respectueux. »

Le businessman qui passe quand même ses mardis, mercredis et jeudis à Londres pour ses affaires, apprécie Monte-Carlo pour sa « qualité de vie les week ends ».

Habitué de Rampoldi, du Sass Café ou de la terrasse de l'hôtel de Paris, Monsieur Briatore a décidé d'apporter sa pierre à la restauration monégasque.

Acte 1 : l'ouverture ce week end de Cipriani, un restaurant chic sur le rond-point du Portier. « Je cherchais le genre d'établissement qui me manque, proposer des alternatives pour que Monaco tienne son rang dans la compétition entre Saint-Tropez et la Sardaigne, pour que les gens qui passent avec leurs yachts au lieu de rester deux jours, s'arrêtent dix. »

« C'est le client qui choisit l'emplacement »

En quelques mois, le Cipriani s'est fondu dans l'ancien Ni Tapas fermé au printemps dernier. Bon choix ? « L'emplacement ce n'est fondamental, ce qui est fondamental c'est le service et la qualité. Après c'est le client qui choisit l'emplacement…» assure l'ancien ponte de la F1 qui a investi « beaucoup d'argent dans cette ville qui le mérite ».

Au Cipriani, la cuisine sera avant tout vénitienne, hommage au Harry's Bar, premier établissement du groupe et lieu mythique de Venise.

Sans prétention ? « A Monaco il y a déjà Ducasse, Robuchon, le Buddha Bar, l'Avenue 31… Pour nous l'important sera la constance pour notre clientèle. Que l'on serve le même carpaccio ici, que dans les Cipriani de New York, Londres ou Abu Dabi ».

Acte 2, jamais avare d'idées, Flavio Briatore sera présent dès l'été sur le terrain de la nuit.

Avec le Billionnaire Sunset, un lounge autour de la piscine du Fairmont Monte-Carlo parfait à l'heure de l'apéritif. Puis un Billionnaire Club, installé à partir du 4 juillet dans les sous- sols du Grimaldi Forum. « Depuis 2008, à chaque Grand Prix, nous installons le Billionnaire Club au Fairmont. Aujourd'hui, nous avons passé un accord avec le Grimaldi Forum pour être présent tout l'été. »

La discothèque occupera l'espace Diaghilev et aura une capacité de 300 à 400 places par soir. « La soirée idéale sera de démarrer au Sunset, dîner chez Cipriani et finir au Billionaire Club »... La vie monégasque selon Flavio Briatore en somme !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.