“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Fight Aids rend hommage aux disparus du VIH à Monaco

Mis à jour le 01/12/2014 à 15:16 Publié le 01/12/2014 à 14:16
Le prince était accompagné de ses carabiniers pour aider à tenir les courtepointes.

Le prince était accompagné de ses carabiniers pour aider à tenir les courtepointes. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fight Aids rend hommage aux disparus du VIH à Monaco

Le déploiement des courtepointes s’est déroulé pour la quatrième fois en Principauté ce vendredi. Une cérémonie émouvante en présence de la princesse Stéphanie et du prince Albert II

Le déploiement des courtepointes s’est déroulé pour la quatrième fois en Principauté ce vendredi. Une cérémonie émouvante en présence de la princesse Stéphanie et du prince Albert II

Soixante-deux noms s'égrènent lentement dans le hall du Musée océanographique alors que des courtepointes sont dépliées et laissent révéler des dessins colorés, des noms et des dates.

Ce vendredi, à 13 heures, comme depuis quatre ans, l'association Fight Aids s'est associée au mouvement mondial qui rend hommage aux disparus du VIH avec ce déploiement de courtepointes, en prélude de la journée contre le Sida qui se tiendra ce lundi.

La princesse Stéphanie, présidente de l'association, et toujours en première ligne pour lutter contre cette maladie, accompagnait l'émotion des affiliés en présence de son frère, le prince Albert II.

Le souverain avait fait le déplacement avec ses carabiniers venus pour aider à tenir ces six grandes toiles représentant à chaque fois huit dessins, effectués par les affiliés de Fight Aids Monaco. Chaque œuvre rend hommage à un être cher, emporté par le virus.

« C'est toujours une cérémonie assez émouvante avec ces hommages aux disparus, qui le sont parfois depuis longtemps. Cette action permet de faire le deuil. Et puis il y a une symbiose qui se crée entre tous les affiliés de l'association sur ce projet. Paradoxalement ce n'est pas un moment triste, cela amène beaucoup d'espoir », confiait la princesse Stéphanie.

Une courtepointe à Washington

Agnès, une des membres de l'association, est revenue quant à elle, sur la symbolique de l'événement : « C'est une façon de redonner de la dignité car il faut rappeler que dans les années quatre-vingt-dix c'était une maladie honteuse et les enterrements se faisaient discrètement, sans que l'on touche le corps. Nous sommes fiers du travail accompli et du résultat. »

Une des courtepointes de Monaco a d'ailleurs rejoint le mémorial permanent de Washington, là où sont exposées celles des 50 autres pays participants.

Ce lundi, Fight Aids organise, comme chaque année, pour la journée mondiale de lutte contre le sida une grande vente aux enchères avec le soutien de Barclays Monaco.

Elle se tiendra sur invitation uniquement, à l'Hôtel Méridien Beach Plaza à partir de 19 h. Plus de 55 œuvres inédites (sculptures, peintures, photographies, lithographies) d'artistes de renom seront proposées. La vente sera placée sous le marteau de Maître François Tajan (Artcurial).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.