“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fatigue et alcool au volant, accident au tournant

Mis à jour le 18/01/2016 à 05:04 Publié le 18/01/2016 à 05:04

Fatigue et alcool au volant, accident au tournant

Un verre de trop a coûté 800 euros d'amende à ce chef d'entreprise qui espérait rejoindre Cannes, le 21 juillet dernier, avec un taux d'alcoolémie de 0,52 mg/l.

Un verre de trop a coûté 800 euros d'amende à ce chef d'entreprise qui espérait rejoindre Cannes, le 21 juillet dernier, avec un taux d'alcoolémie de 0,52 mg/l.

Mais André n'est pas allé bien loin ! À minuit, les policiers monégasques se dirigent à l'entrée du tunnel Rainier-III, cette galerie souterraine qui relie la sortie ouest de la Principauté à la Moyenne-Corniche. Ils constatent que le sexagénaire, ivre et fatigué, est rentré dans le terre-plein.

Sous la violence du choc l'airbag s'est déclenché et le conducteur, blessé, a été conduit au CHPG.

« Ce monsieur s'en est bien tiré »

Au cours de sa comparution devant le tribunal correctionnel, le président Jérôme Fougeras Lavergnolle s'est étonné d'un tel comportement.

« Vous avez même refusé de signer le PV. Et sur l'autoroute, vous auriez pu vous endormir… Vous avez fait pas mal de dégâts, mais vous avez remboursé les frais occasionnés. Certes, vous n'avez jamais été condamné. Mais pourquoi avoir autant bu ? »

Le prévenu assure n'avoir avalé que deux verres de vin blanc…

« Je suis un chef d'entreprise de 68 ans. Je travaille douze heures par jour et j'étais fatigué. Habituellement, je ne bois jamais d'alcool car mon foie l'assimile mal et je ne pensais pas être en état d'ivresse… »

Dans son réquisitoire, le procureur Alexia Brianti fait vite le rapprochement entre l'état de fatigue et la quantité d'alcool ingurgité. « Ce qui a pu provoquer un état de somnolence, reconnaît-elle. Les dégâts sont importants et ce monsieur s'en est bien tiré. On pense aux éventuelles conséquences s'il avait continué sa route. Comme le prévenu semble avoir retenu la leçon de son erreur, vous le condamnerez à une peine de 800 euros d'amende ! »

Le tribunal suivra à la lettre les réquisitions du ministère public.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct