“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Événement à Monaco: le concert des violons de la shoah

Mis à jour le 19/04/2013 à 09:42 Publié le 19/04/2013 à 07:16
Smadar Eisenberg, présidente des Amis du Philharmonique de Monte-Carlo, organisatrice du concert)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Événement à Monaco: le concert des violons de la shoah

Un concert comme on n'en a jamais entendu se prépare pour le 5 mai au Grimaldi Forum.

Un concert comme on n'en a jamais entendu se prépare pour le 5 mai au Grimaldi Forum. Un concert au cours duquel seront joués des violons qui ont été sauvés des camps de concentration, alors que leurs propriétaires ont été tués. D'une certaine façon, ils perpétuent sur cette terre l'âme de ceux qui les ont possédés et joués.

Smadar Eisenberg, présidente des Amis de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, instigatrice de la soirée nous a clairement dit : « Jamais je n'ai organisé un concert aussi porteur d'émotion. » D'où viendront ces violons ? De l'atelier du luthier israélien Amnon Weinstein. Celui-ci s'est donné pour mission de retrouver là où ils se trouvent tous les violons de la shoah, de les restaurer et de leur redonner vie.

Ces instruments ont une histoire. Ils ont été témoins d'horreurs, de sacrifices, d'atrocités, de souffrances, d'actes d'héroïsme. Leur histoire sera racontée lors du concert. Il ne faut pas oublier qu'il y avait de la musique dans les camps de concentration. Il y avait des orchestres, comme celui d'Auschwitz, composé de femmes, que dirigeait Alma Rosé, nièce de Gustav Mahler. Il y avait des compositeurs qui ont écrit et créé, au milieu des camps, des œuvres pleines d'espoir, comme Hans Krasa ou Gideon Klein, et qui, quelques jours après, ont disparu dans des chambres à gaz. On a, parfois, miraculeusement retrouvé leurs partitions.

Les « Violons de l'espoir » : tel sera le titre du concert qui sera donné par le Philharmonique de Monte-Carlo et au cours duquel se produiront en soliste le violoniste Cihat Askin et le célèbre Shlomo Mintz. Ils joueront le concerto de Tchaïkovsky, « Baal Schem » de Bloch. Et l'on entendra en création mondiale une œuvre composée par le directeur de l'orchestre Gianliugi Gelmetti. Les recettes du concert iront à l'Université de Jérusalem, au profit du Centre pour la recherche sur le cerveau. Une grande émotion nous attend. Un concert comme jamais…
 


Savoir +

Dimanche 5 mai, au Grimaldi Forum, à 19 heures.

Tél. 00.377.98.06.28.28.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.