“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Enrique Iglesias : Le dernier "lover" de l'été monégasque

Mis à jour le 17/08/2015 à 19:12 Publié le 17/08/2015 à 19:06
Hier soir sur la scène de la salle des Étoiles, le fils de Julio a montré que lui aussi, il était un séducteur.

Hier soir sur la scène de la salle des Étoiles, le fils de Julio a montré que lui aussi, il était un séducteur. Jean-François Ottonello

Enrique Iglesias : Le dernier "lover" de l'été monégasque

Le dernier mais non le moindre. Enrique Iglesias clôturait hier soir, le bal des stars qui viennent chanter au Sporting Summer Festival de Monaco. Dernière star à briller donc… et quand il s'agit de briller, Enrique a su faire des étincelles hier soir dans les yeux des spectatrices.

Le dernier mais non le moindre. Enrique Iglesias clôturait hier soir, le bal des stars qui viennent chanter au Sporting Summer Festival de Monaco.

Dernière star à briller donc… et quand il s'agit de briller, Enrique a su faire des étincelles hier soir dans les yeux des spectatrices.

Le chanteur, peu en voix mais tout en charmes, a fait honneur à sa réputation d'avoir le bisou facile avec ses fans. Il faut dire que son spectacle s'appelle «Sex and Love».

Alors au final, peu importe ce qu'il chante, Enrique mouille la chemise. Ou plutôt le tee-shirt rouge assorti à la casquette vissé sur la tête qu'il portait hier soir. Faisant presque passer le latin lover pour un touriste américain.

Mention spéciale aux musiciens rock qui l'accompagnent et aux choristes qui assurent le spectacle, et finissent les chansons, pendant que le fils de Julio s'affaire à satisfaire son public. Tel père, tel fils !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct