“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Edith Malboeuf, de La Turbie : J'ai perdu 23 ans de ma vie

Mis à jour le 23/12/2015 à 05:08 Publié le 23/12/2015 à 05:08
Edith Malbœuf (à droite) est bouleversée par la solidarité de tout le quartier.

Edith Malbœuf (à droite) est bouleversée par la solidarité de tout le quartier. A.C.

Edith Malboeuf, de La Turbie : J'ai perdu 23 ans de ma vie

Ses premiers mots, ses premières larmes, ne sont pas pour sa maison, presque entièrement ravagée par les flammes, lundi matin.

Ses premiers mots, ses premières larmes, ne sont pas pour sa maison, presque entièrement ravagée par les flammes, lundi matin. En nous accueillant devant son portail, hier, ses premières pensées, ses premières émotions sont pour ses voisins.

« Je n'oublierai jamais cette formidable solidarité dans le quartier, lance Édith Malbœuf entre deux sanglots. Je ne remercierai jamais assez les pompiers, le maire de La Turbie qui est aussitôt venu sur place, et tous mes voisins....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct