“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

DIAPO. Une tortue marine relâchée au large de Monaco

Mis à jour le 12/06/2014 à 09:56 Publié le 12/06/2014 à 07:07
Une tortue marine relâchée au large de Monaco - 25709404.jpg
Je découvre la nouvelle offre abonnés

DIAPO. Une tortue marine relâchée au large de Monaco

La bête avait été sauvée de la noyade l’automne dernier dans les Bouches-du-Rhône. Elle a été soignée depuis, pour retrouver son environnement : la Méditerranée

La bête avait été sauvée de la noyade l’automne dernier dans les Bouches-du-Rhône. Elle a été soignée depuis, pour retrouver son environnement : la Méditerranée

L'histoire de cette tortue aurait pu se terminer tragiquement dans des filets de pêche à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône). Elle a finalement retrouvé son milieu naturel, après un plongeon hier au large de Monaco.

L'automne dernier, un pécheur recueille la bête (d'espèce caouanne) bloquée dans un filet, et la sauve d'une noyade certaine en la conduisant au Centre d'études et de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée (CESTMED).

C'est là, dans une lagune à côté de La Grande-Motte que la tortue a passé plusieurs mois, se remettant de sa noyade. « Nous l'avons soignée tout l'hiver, mais les eaux étaient trop froides jusqu'à alors pour la remettre en mer », explique le vétérinaire Eric Maerten, qui a chouchouté la « noyée » pendant sa convalescence.

>>DIAPO. Une tortue marine relâchée au large de Monaco

Un geste environnemental

Un temps nécessaire pour qu'elle retrouve de l'envergure, du poids (28 kg) et la forme… car l'animal est toujours en âge de reproduire.

Après six heures de voiture dans une caisse, la tortue, arrivée ce mercredi midi en Principauté, a vite retrouvé son milieu marin, conduite par son vétérinaire à 5 miles au large des côtes monégasques.

Cette année le CESTMED a déjà relâché huit tortues en pleine mer. Et si c'est Monaco qui a été choisi cette fois-ci, ce n'est pas tout à fait un hasard.

En effet, la remise à l'eau de la tortue « monégasque » marquait hier les 10 ans de Monacology. Une semaine dédiée à la sensibilisation à l'environnement, organisée sur le port de Monaco.

« C'est le plus beau geste environnemental que de relâcher un animal dans son milieu naturel », affirme Olivier Arnoult qui coordonne Monacology depuis une décennie.

L'affaire a pu se conclure ce mercredi grâce au soutien de WWF qui a dérouté l'un de ses bateaux en pleine expérience scientifique en Méditerranée pour venir faire faire le saut de l'ange à la tortue. Désormais complètement libre, car elle a été relâchée sans balise.

15 h 40 hier : à 5 miles au large des côtes monégasques, la tortue retrouve son milieu marin naturel.
15 h 40 hier : à 5 miles au large des côtes monégasques, la tortue retrouve son milieu marin naturel. Eric Dulière

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.