“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

DIAPO. La 7e Nuit des Associations a fait salle comble ce mercredi soir à Monaco

Mis à jour le 14/11/2013 à 08:36 Publié le 13/11/2013 à 13:54
La 7e Nuit des associations a fait salle comble. Nombreux sont les membres des associations qui agissent bénévolement tout au long de l’année.

La 7e Nuit des associations a fait salle comble. Nombreux sont les membres des associations qui agissent bénévolement tout au long de l’année. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

DIAPO. La 7e Nuit des Associations a fait salle comble ce mercredi soir à Monaco

Franck Nicolas, le président de la Nuit des Association, a célébré la 7e édition de la manifestation.

Franck Nicolas, le président de la Nuit des Association, a célébré la 7e édition de la manifestation devant une salle comble.

Au programme : une animation musicale orchestrée par la fanfare des carabiniers, la remise des récompenses et surtout une partie « micro ouvert » au cours de laquelle des représentants d’associations ont pu présenter leurs projets mais aussi dresser un bilan de leurs actions et remercier leurs partenaires.

Au fil du temps, cette soirée s'est imposée comme le grand rendez-vous du monde associatif. Elle est l'occasion de mettre à l'honneur le travail de ceux qui oeuvrent dans l'ombre.

Le couple princier a assisté à la cérémonie qui s'est déroulée dans une ambiance chaleureuse dans la salle des Etoiles du Sporting.

>>DIAPO. La 7e Nuit des Associations au Sporting de Monaco

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.