“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Deux escrocs à la carte bancaire interpellés à Monaco

Mis à jour le 03/05/2013 à 09:52 Publié le 30/04/2013 à 18:15
Zegg & Cerlati Monaco
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deux escrocs à la carte bancaire interpellés à Monaco

La semaine dernière, les services de la direction de la Sûreté Publique ont été informés qu’une transaction frauduleuse, à l’aide d’une carte bancaire, de type « American Express » contrefaite, était en cours dans la bijouterie « Zegg et Cerlatti » à Monaco.

La semaine dernière, les services de la direction de la Sûreté Publique ont été informés qu’une transaction frauduleuse, à l’aide d’une carte bancaire, de type « American Express » contrefaite, était en cours dans la bijouterie « Zegg et Cerlatti » à Monaco.

Sur place, la responsable du commerce a indiqué à la police que deux individus d’origine asiatique avaient présenté une carte bancaire pour l’achat d’une montre, de marque « Rolex » pour un montant de 6 650 euros, ainsi qu’un passeport indonésien.
Le service anti-fraude « American Express » a alors confirmé que cette carte bancaire était contrefaite.

Il est apparu rapidement que cette carte avait été également utilisée, pour deux autres opérations effectuées dans les locaux de l’agence de voyages « Thomas Cook » à Monaco, pour deux transactions d’un montant de plus de 3000 euros.

Les intéressés ont aussitôt été interpellés et identifiés sur leurs dires comme étant de nationalité indonésienne. Ils indiquaient être détenteurs de plusieurs cartes contrefaites et de faux passeports indonésiens. L’ensemble des objets découverts en leur possession ont été saisis.

Réseau international

En garde à vue, ils ont reconnu être venus en Principauté, en possession d’une une liste de commerces de luxe dans lesquels ils comptaient procéder à des achats avec les cartes et documents falsifiés. Il semble que les individus appartiennent à un réseau international.

Les vérifications effectuées font apparaître que les deux passeports malaisiens, trouvés en leur possession, étaient authentiques.
Une procédure pour tentative d’escroquerie et pour détention et usage de faux, a été diligentée à l’encontre des intéressés qui ont été tous les deux placés en détention à la maison d’arrêt de Monaco, après l’ouverture d’information.

Dans le cadre de la prévention de ce type de délinquance, un message d’alerte a été adressé à tous les commerces de luxe ainsi qu’aux agences de voyage de la Principauté.

Selon la direction de la Sûreté Publique, "Cette affaire démontre l’efficacité du partenariat noué entre les commerçants et la Sûreté Publique, axée sur une politique de dissuasion. Elle souligne sa pertinence en terme de réactivité et de capacité d’intervention à l’égard de malfaiteurs itinérants attirés par le vol de produits de luxe".

Pour Régis Asso, le directeur de la Sûreté publique, « l’arrestation des deux individus montre que le système d’alerte fonctionne bien. La chaîne de réactivité à Monaco est très efficace », selon lui.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.