“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Deux corps en décomposition retrouvés dans un appartement de Beausoleil

Mis à jour le 05/09/2018 à 11:14 Publié le 04/09/2018 à 20:29
La police nationale de Menton a recueilli les premiers témoignages des voisins hier soir.

La police nationale de Menton a recueilli les premiers témoignages des voisins hier soir. Photo T.P

Deux corps en décomposition retrouvés dans un appartement de Beausoleil

Les pompiers de Monaco ont effectué une macabre découverte, ce mardi soir, au 28 avenue Paul-Doumer prolongée. Aucune piste n'est privilégiée mais les victimes pourraient être un fils et sa mère

Il était 17 h 40, ce mardi , lorsque la caserne des pompiers de Monaco a reçu un appel signalant une odeur suspecte dans un appartement de Beausoleil.

Six hommes sont aussitôt intervenus sur place avec un engin pompe mais, guidés par le voisinage, sont tombés sur une porte close.

Quatre autres pompiers de Monaco ont alors été appelés en renfort, équipés de la grande échelle nécessaire pour intervenir dans ce logement situé au 5e et dernier étage de l'immeuble "Castor, mitoyen du "Pollux".

En pénétrant dans l'appartement, par la fenêtre ouverte, ils sont d'emblée saisis par l'odeur pestilentielle qui règne sur place.

Une première macabre découverte les attend dans l'entrée. Derrière la porte, allongé sur le sol, gît le corps d'un homme d'environ cinquante ans.

En poursuivant leur reconnaissance, les pompiers découvrent un second cadavre dans la chambre de ce trois-pièces. Celui d'une femme, plus âgée.

L'état de décomposition des corps ne permet pas aux enquêteurs d'être formels sur l'identité des victimes mais semble indiquer des faits remontant à plusieurs jours.

C'est au 5e étage de cet immeuble orangé que les pompiers ont fait la macabre découverte.
C'est au 5e étage de cet immeuble orangé que les pompiers ont fait la macabre découverte. Photo Thomas Michel

Autopsiés à Nice

Que s'est-il passé dans ce quartier calme des hauteurs de Beausoleil, longé par le chemin de La Turbie et desservi par les lignes de bus 12 et 13?

Les enquêteurs de la Brigade de Sûreté urbaine (BSU) de Menton restent extrêmement prudents sur les circonstances de ce drame à huis clos.

Les tout premiers éléments de l'enquête n'ont pas laissé apparaître de traces de lutte. Aucun désordre n'a d'ailleurs été constaté dans l'appartement.

Hier soir, un médecin légiste a été dépêché de Nice pour réaliser les premières constatations, alors que la police technique et scientifique (PTS) de Menton relevait les preuves sur place.

Les dépouilles devaient ensuite être rapatriées à l'hôpital Pasteur de Nice pour autopsies.

Suicide ou meurtre?

L'homme retrouvé mort dans l'entrée serait connu pour des antécédents schizophréniques et aurait même déjà séjourné en hôpital psychiatrique. La seconde victime pourrait être sa mère.

À la nuit tombée, des membres de la famille se sont présentés à la police au pied de l'immeuble.

Sous le choc, certains ont confié ne pas avoir de nouvelles de leurs proches depuis plusieurs jours.

Une jeune fille s'inquiétant notamment du sort de "son oncle et de sa grand-mère", qu'elle n'arrivait pas à joindre par téléphone.

A priori, aucune lettre n'a été retrouvée à proximité des corps, pour autant la thèse du suicide ne pouvait être écartée, de même que celle de l'homicide.

L'enquête de voisinage et les auditions dans l'environnement familial permettront certainement de dissiper les zones d'ombre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct