“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Destruction du Sporting d'hiver: vos avis

Mis à jour le 17/07/2013 à 10:15 Publié le 17/07/2013 à 07:05
Pendant ce temps, les travaux ont démarré aux abords du Sporting…
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Destruction du Sporting d'hiver: vos avis

Beaucoup de lecteurs s’indignent de la destruction annoncée du bâtiment sur la place du Casino. Quelques-uns par contre, sont « pour » le projet porté par la SBM

Beaucoup de lecteurs s’indignent de la destruction annoncée du bâtiment sur la place du Casino. Quelques-uns par contre, sont « pour » le projet porté par la SBM

Alors que des voix politiques s'érigent contre la destruction programmée du Sporting d'hiver nos lecteurs ont eu la parole pour partager leurs avis sur cet épineux dossier.

- En 2008, Claude Rosticher avait été l'initiateur d'une pétition qui avait recueilli un millier de voix contre la destruction du Sporting d'hiver. Aujourd'hui, il écrit : « Le Sporting d'hiver va malheureusement à son tour disparaître pour honorer le veau d'or. Outrage sacrificiel, foulant une fois de plus au pied la notion de patrimoine. Mais celle-ci a-t-elle jamais existé ici ? Construit en 1931, inauguré en 1932, il a remplacé le splendide Palais des Beaux-arts, et sa grande verrière, sacrifié déjà sur l'autel de la rentabilité. »

« Valoriser l'économie au détriment du charme d'antan »

- L'ancien directeur du théâtre Princesse-Grace, Patrick Hourdequin et son épouse Christine dénoncent « un scandale de livrer ce bâtiment à la destruction. C'est saccager un patrimoine rare, témoin d'une époque qui a marqué le rayonnement de Monte-Carlo. Tout cela pour le remplacer par des aquariums en verre que l'on retrouve dans le centre de toutes les mégalopoles. Un choix manquant d'imagination et absolument pas adapté au site ».

- Pour Danielle Daumerie, « peu importe que l'on aime ou pas l'Art Déco. Le Sporting d'hiver est le seul bâtiment représentant ce style à Monaco ! Il fait partie de l'histoire architecturale monégasque et de la SBM ! Lorsque la SBM a restauré le Café de Paris elle ne l'a pas transformé en immeuble moderne, elle a gardé son cachet 1900, alors, pourquoi ne pas restaurer le Sporting d'hiver et l'intégrer dans un ouvrage d'architecture original imaginé par de vrais architectes passionnés par leur art ? ».

- Louant le charme actuel de la place du Casino, Sylvette Melluish se demande :« A force de valoriser l 'aspect économique de la Principauté au détriment du charme d'antan, l'ensemble va devenir tellement banalisé qu'il n'intéressera plus personne. Et ça sera trop tard ! ».

- Pour Alain Gérard, « voir démolir le jardin des Boulingrins qui était arrivé à sa plénitude pour y installer des boutiques de luxe, même provisoirement, c'est vraiment lamentable ».

« Arrêtons de détruire ce qui donne une âme à Monaco » plaide l'organiste Jean-Christophe Aurnague. « Je suis très en colère que l'on détruise le Sporting d'hiver et j'en ai assez que l'on détruise ces bâtisses qui font le charme de Monaco. Si cela continue il n'y aura plus rien à voir à Monaco tellement ce sera devenu moche » s'emporte Lucette Millo.

Réaménager et surrévéler ?

Enfin, Nadia Mirza écrit : « Un grand complexe doté de nouveaux bâtiments modernes permettrait de dégager de grandes surfaces d'expositions et de bureaux propices à l'économie monégasque. Cependant je m'interroge sur les nuisances sonores et environnementales que ces travaux vont engendrer sur une période de quatre ans au minimum, et je redoute que notre clientèle ne boude la Principauté pendant cette période. Ne pourrait-on pas envisager de réaménager l'intérieur du Sporting d'hiver et de le surélever de quelques étages, ce qui permettrait de gagner ainsi plusieurs milliers de mètres carrés en limitant les inconvénients majeurs ».

Fervente défenseur du bâtiment, la journaliste anglaise Molly Brown espère qu'il y a « encore une petite chance de sauver le Sporting d'hiver ». Et invite le public à aller visiter l'exposition des frères Campana qui s'y tient actuellement « pour voir comme la salle des Arts est belle et élégante ».

C.V.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.