“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Destruction du Sporting d'hiver: des élus disent "non"

Mis à jour le 15/07/2013 à 09:40 Publié le 15/07/2013 à 07:09
Alors que sa destruction est annoncée pour 2014, de nouvelles voix s'élèvent pour ne pas détruire le Sporting d'hiver.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Destruction du Sporting d'hiver: des élus disent "non"

Le groupe politique Renaissance, ainsi que Jean-Louis Grinda partagent l’idée qu’il ne faut pas toucher à ce bâtiment historique de la place du Casino

Le groupe politique Renaissance, ainsi que Jean-Louis Grinda partagent l’idée qu’il ne faut pas toucher à ce bâtiment historique de la place du Casino

La messe n'est-elle pas déjà dite ? La destruction du Sporting d'hiver en 2014 semble inéluctable. La SBM a déterminé son projet. Les travaux ont commencé depuis plusieurs jours par le déplacement des arbres des jardins des Boulingrins. Monte-Carlo s'apprête à tourner la page et voir disparaître le bâtiment signé par Charles Lestrone en 1932.

Sauf que les voix qui s'étaient élevées contre la destruction à l'époque de son annonce - et qui se sont fait ensuite très discrètes - semblent avoir retrouvé la parole. Notamment du côté du Conseil national où cet épineux dossier a trouvé des porte-voix.

Le groupe Renaissance dans un communiqué annonce s'opposer « fermement à la destruction du Sporting d'hiver ». Qui représenterait selon eux « une perte définitive pour Monaco, tant sur le plan culturel, architectural, émotionnel, qu'historique ».

Et continue : « Depuis de nombreuses années, le Sporting d'hiver a été laissé sciemment à l'abandon. Sa destruction ainsi que le projet de construction de quatre bâtiments étaient donc programmés depuis bien longtemps ! La logique financière de la S.B.M. l'amène à sacrifier, sans aucun scrupule, le Sporting d'hiver. Ces nouveaux bâtiments modernes, sans aucune cohérence visuelle, esthétique ou architecturale avec les bâtiments historiques de la Place du Casino, seront de véritables verrues dans le quartier de Monte-Carlo. Le faste et la splendeur de la Place du Casino seront à jamais détruits » assument les membres de Renaissance, groupe composé essentiellement d'employés des Jeux de la SBM.

Un autre projet ?

Depuis leur campagne pour les élections nationales, c'est la première fois que le groupe Renaissance se positionne fortement sur un sujet, « convaincu que les Monégasques restent profondément attachés à ce lieu mythique qui fait partie de notre histoire ».

En remplacement, Renaissance soumet l'idée à la SBM de réfléchir à la construction d'un luxueux complexe, le long de l'avenue des Spélugues, à l'emplacement des jardins des Boulingrins. Leur idée ? Consulter la population, « les Monégasques, consultés et considérés, pourront enfin donner leurs avis sur l'avenir du quartier de Monte-Carlo ».

Avec l'avis de Jean-Louis Grinda (lire par ailleurs) et celle de Renaissance (représentée par Eric Elena, élu conseiller national) voilà deux positions nouvelles contre la destruction du bâtiment, que l'on imaginait affaire classée. Dans les couloirs de la Haute assemblée, il se murmure que d'autres conseillers nationaux partageraient leur avis. Une conviction qu'ils pourraient peut-être un jour assumer ?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.