“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des hackers attaquent des ordinateurs à Monaco

Mis à jour le 25/10/2017 à 18:18 Publié le 25/10/2017 à 18:06
Monaco, victime d'une attaque informatique.

Monaco, victime d'une attaque informatique. Photo S. Botella

Des hackers attaquent des ordinateurs à Monaco

 Ce mercredi vers 16h30, une partie de la Principauté a perdu sa connexion internet.

Les locaux de Monaco-Matin faisaient partie des clients impactés. La panne aura duré une grosse demi-heure. Renseignement pris auprès de Monaco Telecom, en réalité, il ne s'agissait pas d'une banale panne de réseau mais d'une tentative de piratage.

"UN DISPOSITIF POUR BLOQUER L'ATTAQUE"

"Une attaque s'est produite sur un transporteur internet, explique Martin Péronnet, directeur général de l'opérateur monégasque. Elle était ciblée sur plusieurs adresses IP à Monaco. Comme elle était assez forte, nous avons dû couper ce tuyau pour protéger le reste du réseau monégasque et mettre en oeuvre un dispositif pour bloquer l'attaque."

Ce n'est pas la première fois que des hackers s'en prennent à Monaco. Les attaques sont fréquentes, ici comme ailleurs dans le monde. Le plus souvent, elles sont maîtrisées par les ingénieurs de Monaco Telecom sans que les usagers ne s'en rendent compte.

LES INGÉNIEURS DE MONACO TELECOM SUR LE PONT

Mais celle-ci était plus importante que d'habitude. D'où la coupure décidée par l'opérateur pour contrer les hackers.

Une cellule de crise a ainsi été mise en place, mobilisant une partie conséquente du personnel de Monaco Telecom. Notamment une dizaine d'ingénieurs en réseaux fixes, sur le pont pour maîtriser l'attaque informatique, et le service clientèle pour répondre aux appels des abonnés coupés du monde.

Il aura ainsi fallu entre 30 et 40 minutes pour bloquer l'attaque et remettre en service le réseau internet.

"DIFFICILE DE REMONTER À LA SOURCE DE L'ATTAQUE"

Quant à l'origine de l'attaque, elle reste inconnue. "Il est très difficile de remonter à la source, explique Martin Péronnet. Le plus important pour nous est de faire en sorte que ces attaques ne soient pas ressenties par les clients."

Des attaques qui font aujourd'hui partie du quotidien des fournisseurs d'accès à internet.

A Monaco comme dans tous les autres pays du globe.


La suite du direct