“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des formations à Monaco pour un millier de chômeurs

Mis à jour le 05/01/2012 à 10:41 Publié le 05/01/2012 à 07:04
L'objectif est de répondre à la demande des entreprises, en développant les aptitudes des demandeurs d'emploi par l'acquisition de nouvelles compétences.
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Des formations à Monaco pour un millier de chômeurs

Courtes ou de longues durées, les formations augmentent « considérablement les chances de trouver un emploi » selon le gouvernement. Depuis deux ans, leur nombre s’est largement accru

Courtes ou de longues durées, les formations augmentent « considérablement les chances de trouver un emploi » selon le gouvernement. Depuis deux ans, leur nombre s’est largement accru

Nous avons considérablement renforcé le nombre de personnes formées, le budget et le type de formation. »Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement pour les Affaires sociales et la Santé en est convaincu : « La formation professionnelle ciblée augmente considérablement les chances de retrouver un emploi. Et si cette formation ne correspond pas au profil de la personne, cette dernière peut participer à un stage pour prendre confiance en soi. Dans sa situation, c'est très important, insiste le conseiller. Souvent, cette période de recherche d'emploi est difficile à vivre, car elle est subie, et traduit, trop souvent, une difficulté à rendre son profil professionnel pleinement en accord avec ce que recherchent les entreprises. »

Ainsi, des programmes de formation individuels ou collectifs montent en puissance. L'objectif est de répondre à la demande des entreprises en développant les aptitudes des demandeurs d'emploi par l'acquisition de nouvelles compétences. Le coût est entièrement pris en charge par le gouvernement princier.

« De très bons résultats »

Chacun peut ainsi solliciter une remise à niveau en anglais (30 candidats en 2010, 40 candidats en 2011) ou en informatique (nouveauté 2011 qui a séduit 18 candidats), « de véritables passeports dans le monde professionnel ». Il s'agit là de former aux concours d'auxiliaire de puériculture, à la sécurité, au dessin assisté par ordinateur, ou pour un CAP de cuisine.

Pour que la demande soit en adéquation avec l'offre, le service de l'emploi organise ponctuellement des formations collectives. « Ces formations courtes ont de très bons résultats,souligne Stéphane Valeri.Elles vont être développées. »

En 2011, quatorze candidates ont été formées comme assistante administrative et comptable ; huit ont repris une activité professionnelle. Sur neuf candidats formés en hôtellerie, sept ont trouvé un emploi. Enfin les quatre candidats diplômés agent de sécurité ont trouvé un emploi. Des chiffres qui sont encourageants.

« Nous sommes dans un cercle vertueux,explique le conseiller pour les Affaires sociales et la Santé. En effet, il s'agit, d'une part, d'accompagner chaque personne en développant les aptitudes des demandeurs d'emploi, leur pluridisciplinarité et l'acquisition de nouvelles compétences… Mais cela permet également de satisfaire au mieux les entreprises en leur proposant des candidats répondant à leurs exigences professionnelles. »

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.