“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des contrôles de police et de gendarmerie prévus tout le week-end aux portes de Monaco

Mis à jour le 01/05/2020 à 19:01 Publié le 01/05/2020 à 18:57
La police nationale va mener des opérations de contrôles mobiles ou fixes tout le week-end aux abords de la Principauté. Comme ce vendredi au rond-point Victor-Hugo à Beausoleil.

La police nationale va mener des opérations de contrôles mobiles ou fixes tout le week-end aux abords de la Principauté. Comme ce vendredi au rond-point Victor-Hugo à Beausoleil. Photo Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Des contrôles de police et de gendarmerie prévus tout le week-end aux portes de Monaco

Alors que Monaco entamera son déconfinement progressif dès lundi, soit une semaine avant la France, la compagnie de gendarmerie et la police nationale de Menton multiplient les patrouilles et points de contrôle fixes pour s'assurer du respect des règles sanitaires. Objectif principal: éviter que le département des Alpes-Maritimes ne bascule dans le rouge

"Notre but, c'est qu'il n'y ait pas de relâchement dans le respect du confinement car il y a encore dix jours à respecter et de vrais enjeux. Dans les jours à venir, les comportements de chacun seront très importants pour éviter que les Alpes-Maritimes [en orange sur la carte du déconfinement, ndlr] ne bascule dans le rouge plutôt que dans le vert)."

Commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Menton, le chef d'escadron Nicolas Tasset coordonne ce week-end des contrôles fixes aux abords de Monaco, en collaboration avec la Sûreté publique de la Principauté, et ses effectifs restent mobiles sur tout l'Est du département.

"Une augmentation des flux de travailleurs pendulaires cette semaine"

Si ce vendredi 1er mai a été "plutôt calme" aux abords de la Principauté, un premier constat s'impose à l'approche du déconfinement progressif qui débutera lundi à Monaco.

"Cette semaine on a observé une augmentation des flux de travailleurs pendulaires. Certainement car les entreprises de la Principauté se préparent à une reprise d'activités."

En télétravail depuis des semaines, ces salariés monégasques ne se sont toutefois pas fait remarquer par leur indiscipline et les contraventions ont été rares.

Mais certains ont la tête dure ! "Étonnamment, certains sortent toujours sans attestation après huit semaines de confinement. Ils n'ont toujours pas compris."

"nous serons vigilants jusqu'à
la dernière minute"

Autre phénomène, l'impatience grandissante alors que l'horizon semble se dégager. "On sent que la perspective d'un déconfinement peut amener certains à se relâcher."

Comme ces joggeurs qui, "parce qu'ils ne sortent qu'une heure", ne se munissent pas de leur attestation dérogatoire.

Et le commandant Tasset de hausser le ton: "Nous serons vigilants jusqu'à la dernière minute. En France, la date du 11 mai reste un OBJECTIF pour le déconfinement et un point de situation sera effectué le 7 mai."

"On ne va évidemment pas empêcher les gens d'aller travailler
en Principauté"

Ce lundi, par exemple, le début du déconfinement à Monaco va conduire à une vigilance particulière à ses frontières.

"On ne va évidemment pas empêcher les gens d'aller travailler en Principauté, précise le commandant Tasset, mais nous assurer qu'une fois à Monaco ils ne débordent pas de ce cadre. Car ce sont les règles qui prévalent en France jusqu'au 10 mai."

la crainte
d'un appel d'air

Postée au rond-point Victor-Hugo, à Beausoleil, la police nationale de Menton a également procédé à des contrôles systématiques ce vendredi après-midi.


Bilan : plus de soixante-dix véhicules contrôlés en une heure pour deux verbalisations à 135 euros. Deux Monégasques.

Aucune tension n'a été à déplorer au cours de cette journée "relativement calme avec peu de trafic", selon le commandant Tourscher, dont les hommes mèneront des opérations de contrôle tout au long du week-end.


Avec une pointe d'appréhension pour la suite : que le déconfinement à Monaco, dès lundi, crée un appel d’air. Que des Monégasques s’aventurent plus nombreux en France et que des frontaliers, confinés jusqu’au 11 mai, veuillent profiter de la réouverture de commerces en Principauté.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.