“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Derniers jours pour l'exposition "De Chagall à Malévitch" à Monaco

Mis à jour le 31/08/2015 à 08:40 Publié le 31/08/2015 à 08:01
L'exposition, installée dans l'Espace Ravel, compte quelques 150 toiles et sculptures de l'avant-garde russe.

L'exposition, installée dans l'Espace Ravel, compte quelques 150 toiles et sculptures de l'avant-garde russe. (Photos Jean-François Ottonello)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Derniers jours pour l'exposition "De Chagall à Malévitch" à Monaco

Le rendez-vous culturel estival du Grimaldi Forum se poursuit jusqu’au 6 septembre. Et a déjà attiré et conquis quelque 30.000 visiteurs depuis le démarrage début juillet

Le rendez-vous culturel estival du Grimaldi Forum se poursuit jusqu’au 6 septembre. Et a déjà attiré et conquis quelque 30.000 visiteurs depuis le démarrage début juillet

Ce sera un bon cru. Alors que l'exposition 2014 de la Fondation Pinault avait culminé à 31 000 tickets, le rendez-vous culturel de l'été au Grimaldi Forum, "De Chagall à Malevitch, la révolution des avant-gardes" a déjà atteint les 30.000 visiteurs. Et il reste encore quelques jours pour aller découvrir ce projet présenté dans le cadre de l'Année de la Russie en Principauté.


(Photo Jean-François Ottonello)

Il faut dire que l'exposition bénéficie depuis son inauguration le 11 juillet, d'excellents retours de la presse et du public quant à sa qualité. Un succès d'estime qui tient tout à la fois dans le travail des équipes du Grimaldi Forum, la personnalité du commissaire, Jean-Louis Prat (ex-directeur de la Fondation Maeght), mais aussi dans la force du travail centenaire de Chagall et Malévitch, toujours aussi puissant.

"Ils rêvaient de liberté"

La visite démarre à cette période charnière de la Révolution russe du début du XXe siècle. En racontant le parcours et la réaction artistique des peintres Marc Chagall et Kasimir Malevitch.

Le premier, peintre de la poésie, face au second, instigateur de l'école Suprématiste jouant sur les formes et les couleurs. Et dans leur sillage, une avant-garde parfois méconnue mais bouillonnante.


(Photo Jean-François Ottonello)

"C'est une exposition qui raconte cette aventure d'artistes qui ont rêvé de liberté et imposé un langage nouveau", avait expliqué Jean-Louis Prat lors de l'inauguration de ce parcours en 150 toiles et sculptures sorties de musées russes pour être installées dans une scénographie aux lignes épurées, immaculées, construite en forme de croix.

Points culminants de l'exposition, le commissaire a réussi à réunir deux chefs-d'œuvre des protagonistes.

"L'introduction au théâtre juif" signée Chagall. Fresque monumentale de huit mètres de long, peinte en 1920.

Et les trois toiles de Malevitch Quadralange, Croix et Cercle, efficaces formes géométriques noires sur fond blanc. Deux œuvres qui n'ont certainement pas laissé les 30.000 visiteurs indifférents.

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


Savoir+
Jusqu'au 6 septembre, tous les jours de 10 heures à 20 heures. Tarif : 10 euros. Renseignements : 99.99.30.00 et www.grimaldiforum.mc


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.