“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Défilé de mini Moke entre Monaco et Saint-Tropez !

Mis à jour le 30/12/2011 à 14:54 Publié le 26/09/2011 à 07:07
Les équipages s'étaient donné rendez-vous devant le Grimaldi Forum hier matin. Une vingtaine de mini Mokes étaient de la partie.	(Photos Olivier Ogéron)

Défilé de mini Moke entre Monaco et Saint-Tropez !

Dimanche, à l’occasion de l’International Moke Day, une trentaine de voitures ont pris la route

Peu avant 9 heures hier, les Moke se sont alignées devant le Grimaldi Forum. Saut dans le temps. Les rois du bitume, en ce dimanche matin, semblaient tout droit sortis d'une autre époque. En épi, les Austin, Leyland, ou Californian rivalisaient d'élégance… Ou d'originalité, grâce à des carrosseries bleu turquoise, jaune soleil ou camouflage. À l'appel du Moke club Monaco et du Saint-Tropez Moke owners club, les passionnés arrivés d'Italie, d'Espagne ou de Belgique ont rejoint Français et Monégasques pour une parade entre la Principauté et le Var.

Ambiance survoltée

Le deuxième International Moke Day a réuni trente véhicules, soit une centaine de pilotes, copilotes et sympathisants. Parmi eux, figurait le parrain de cette édition, le pilote Jean-Pierre Jarier. La participation va donc croissante pour la jeune manifestation, qui était également organisée hier en Australie, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud. Les plus mordus étaient même déguisés !

Bruno Cuevas, l'organisateur, a souligné l'esprit de solidarité qui règne entre les équipages. « L'événement est international et convivial. Nous rallions Saint-Tropez en passant par l'Estérel. Tous les passionnés sont là, certains viennent en famille. D'autres nous rejoignent sur la route ».

Joyeuse émulation à quelques minutes du départ. Agnès et Élisabeth, équipage de choc et de charme ont pris part à la parade pour la toute première fois. La passion des Moke bien présente, les deux amies étaient « à fond ! », prêtes à vivre « une très belle expérience ». Plus loin, Nancy, Dorothée, Rafick et toute l'équipe « turquoise » ont enchaîné les photos souvenirs, dans une ambiance survoltée. Nancy, éprise de ces petites voitures - nées d'un besoin militaire, dans les années 1950, en était à sa deuxième participation. « Ma première Moke, je l'ai eue il y a plus de vingt ans, a-t-elle retracé. Depuis je l'ai revendue à Keke Rosberg (pilote automobile finlandais, NDLR) ! »

Puis, les moteurs ont vrombi. Prochain arrêt, place du Casino pour une dernière photo avant de prendre la route de l'aventure !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct