“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Déchets plastiques en mer: les enfants mobilisés à Monaco

Mis à jour le 12/03/2015 à 08:16 Publié le 12/03/2015 à 08:10
Déchets plastiques : des solutions pour aux e - 28645027.jpg
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Déchets plastiques en mer: les enfants mobilisés à Monaco

Le constat est inquiétant mais les solutions existent. Hier après-midi, et aujourd’hui encore, des ateliers pour les jeunes sont animés en marge de la conférence sur les plastiques

Le constat est inquiétant mais les solutions existent. Hier après-midi, et aujourd’hui encore, des ateliers pour les jeunes sont animés en marge de la conférence sur les plastiques

Des bacs d'un côté, des plastiques divers de l'autre, et les petites mains des enfants pour trier les déchets.

C'est un des ateliers auxquels participent quelque cent cinquante jeunes de primaire et du collège Charles-III, destinés à sensibiliser la jeune génération sur les déchets plastiques en Méditerranée.

Des ateliers réalisés par Surfrider et organisés hier et aujourd'hui sur le quai du Yacht-Club de Monaco. Les organisateurs - l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, la Fondation Prince Albert II de Monaco, la Fondation Mava et Tara expédition - veillent sur leurs jeunes recrues avec soin.

>>RELIRE.

Murielle Bubbio, chargée du suivi des programmes pédagogiques, supervise les classes. Car l'objectif est double : «Il s'agit de saisir l'ampleur de la problématique des déchets en constatant leur omniprésence dans les milieux aquatiques, et de connaître les possibilités de tous les acteurs de la société civile pour diminuer l'impact des déchets», souligne le gouvernement princier.

Car tous les acteurs présents sur la manifestation sont d'accord pour dire que les solutions existent. Un message qui donne de l'espoir. Ainsi Paule Gros, directrice du programme méditerranéen de la Fondation Mava, souligne : «Il y a un intérêt fort pour résoudre le problème des déchets.»

«Le problème est réversible»

Romain Troublé, secrétaire général de Tara Expédition, revient d'un voyage de sept mois en Méditerranée. Il a participé à la collecte du plastique sur toutes les côtes méditerranéennes.

Il a son analyse : «Au total, quelque 280 prélèvements ont été réalisés. Il y a une urgence. Mais le problème est réversible. »Il semble, en effet, que toutes les populations soient aujourd'hui sensibles au problème.« Nous avons effectué vingt escales et accueilli environ 12 000 personnes à bord. Il y a une dynamique qui se lance.»

Une tendance que constate également Philippe Mondielli, directeur scientifique de la Fondation Prince Albert II de Monaco : «On n'a jamais parlé autant des déchets plastiques qu'en ce moment. C'est un problème de santé publique.»

>>RELIRE.

Ce soir, Xavier Stiker, ambassadeur délégué à l'Environnement pour la France, représentant Ségolène Royal (qui ne peut pas être présente à Monaco aujourd'hui) et le prince Albert II devraient prononcer des discours qui engagent les deux pays pour offrir aux adultes de demain des mers plus propres.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.