“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cure de jouvence pour l'église du Sacré-Cœur à Monaco

Mis à jour le 06/09/2012 à 09:38 Publié le 06/09/2012 à 07:05
Membres du gouvernement, de l'administration et du clergé ont constaté l'ampleur des travaux à effectuer aux côtés de Michel Roger et Mgr Barsi. Fresques et peintures seront rénovées et le tombeau sera déplacé sous la nef centrale afin de remettre en état la chapelle de la vierge (à gauche en entrant dans l'église).

Membres du gouvernement, de l'administration et du clergé ont constaté l'ampleur des travaux à effectuer aux côtés de Michel Roger et Mgr Barsi. Fresques et peintures seront rénovées et le tombeau sera déplacé sous la nef centrale afin de remettre en état la chapelle de la vierge (à gauch... Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cure de jouvence pour l'église du Sacré-Cœur à Monaco

L’édifice religieux des années 1930 a subi les affres du temps.Une campagne de réfection d’un an sera lancée début 2013 pour rénover l’électricité, les fresques et plafonds ainsi que l’orgue

L’édifice religieux des années 1930 a subi les affres du temps.Une campagne de réfection d’un an sera lancée début 2013 pour rénover l’électricité, les fresques et plafonds ainsi que l’orgue

Coincée entre la Principauté et Beausoleil, la petite église du Sacré-Cœur est chère à nombre de Monégasques qui la fréquentent depuis leur plus jeune âge. Nombreux sont ceux qui ont endossé l'aube d'enfant de chœur. Bâtie dans les années 1930, elle jouxte désormais le stade des Moneghetti. Seulement, le temps a fait son œuvre et a lentement grignoté les ornements de l'édifice.

Le père Daniel, recteur de la paroisse Saint-Martin-Sacré-Coeur, est désormais soulagé. Son église va être rénovée. C'est avec une satisfaction non dissimulée qu'il a emmené les membres du gouvernement, au premier rang desquels le ministre d'État Michel Roger, visiter les entrailles de l'édifice. L'occasion de dresser un inventaire des travaux à réaliser et ils sont nombreux car peu de chose a jusque-là été fait pour elle.

D'abord, l'installation électrique va être changée et remise aux normes. Ensuite, ce sont les murs et les plafonds qui vont subir une cure de jouvence et l'opération est on ne peut plus délicate.

Spécialiste de la restauration

« Nous avons fait appel à la spécialiste Florence Delteil. C'est elle qui a restauré les plafonds de la salle du roi à Versailles. Elle a réalisé un audit pour déterminer le protocole de restauration des peintures de l'église», commente José Governatori, chef de division au service des bâtiments domaniaux.

Plusieurs pathologies ont été relevées sur les toiles et fresques : de l'encrassement, de la pulvérence (lorsque la peinture se décolle en rouleau) mais aussi des champignons et moisissures.

Retirer les toiles du plafond

« Le plus difficile va être de reprendre les peintures de la fresque parce que les liants qui retiennent les pigments se sont complètement évaporés. Le simple fait d'effleurer avec un pinceau risque de tout faire partir, il faut donc fixer à nouveau l'ensemble », détaille José Governatori.

Le plafond est quant à lui en péril. Les décors ont été peints sur des toiles avant d'être fixées. Problème, elles menacent de s'effondrer d'où la présence d'un filet qui a été tendu afin de protéger les visiteurs. Il va donc falloir démaroufler (la décoller du plafond) pour la restaurer avant de la repositionner.

Un travail de titan qui devrait démarrer au début de l'année 2013. Le chantier va durer un an. Le coût total de la rénovation va vraisemblablement dépasser les 800 000 euros. Le clergé monégasque, notamment l'archevêque Mgr Barsi se réjouit de cette bonne nouvelle. Les paroissiens seront pendant ce temps invités à fréquenter les autres églises de la Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.