Rubriques




Se connecter à

CRS frappés au Louis-II: le coup de colère du procureur

« La gestion des violences au stade Louis-II par la Sûreté publique est lamentable ! Les procédures doivent être valables ! Quand on arrête un hooligan, il doit être mis aussitôt en garde à vue et ne pas faire l'objet d'un simple PV de police. J'espère que cette situation cessera définitivement… »

J.-M. F. Publié le 28/02/2014 à 07:14, mis à jour le 28/02/2014 à 07:52
Palais de justice de Monaco
Archives Eric Dulière

« La gestion des violences au stade Louis-II par la Sûreté publique est lamentable ! Les procédures doivent être valables ! Quand on arrête un hooligan, il doit être mis aussitôt en garde à vue et ne pas faire l'objet d'un simple PV de police. J'espère que cette situation cessera définitivement… »

Avec une voix de stentor, le procureur Jean-Jacques Ignacio n'a pas caché sa colère au cours de la dernière audience du tribunal correctionnel. Les raisons ? Christian, un pompier corse de 37 ans - absent mais représenté par son conseil -, était cité à la barre pour violences volontaires sur agents de la force publique.

Les parties civiles déboutées

 

« Le 25 septembre dernier, a rappelé le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle, au cours du match Monaco-Bastia, le prévenu frappait des CRS à coups de poing. Arrêté, il était menotté, remis aux policiers monégasques et conduit dans les locaux de la Sûreté publique… »

D'ailleurs, du côté des parties civiles, deux fonctionnaires français ont réclamé respectivement 6 000 e pour quinze jours d'incapacité totale de travail et 1 200 e pour deux jours d'ITT. Le procureur, très remonté, a réclamé deux mois de prison ferme contre le supporter corse. Pour sa défense, Me Sarah Filippi a évoqué « un tissu de n'importe quoi ! Il n'y a rien ! En fait, ce sont les parties civiles qui apportent de la matière… Et on fait référence à des antécédents de 1996. Deux mois ferme pour un dossier vide, des demandes des victimes vides… Rien ne peut déboucher sur une condamnation. La relaxe ! »

Après en avoir délibéré, le tribunal a relaxé le prévenu et débouté les parties civiles.

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.