“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Corail: les recherches du centre scientifique valorisées en Australie

Mis à jour le 24/08/2012 à 09:26 Publié le 24/08/2012 à 07:06
Dr Éric Tambutté, Pascale Tremblay, Dr Jérémie Vidal-Dupiol, Dr Christine Ferrier-Pagès, Dr Sylvie Tambutté, Prof. Denis Allemand, Dr Éric Béraud, Julien Debreuil, Dr Renaud Grover, Julien Laurent. Au premier plan : Drs Alexander Venn et Stéphanie Reynaud. Manquent sur la photo : Dr Didier. Zoccola, Claire Godinot.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Corail: les recherches du centre scientifique valorisées en Australie

Tous les quatre ans, l'ensemble de la communauté scientifique travaillant sur les récifs coralliens - biologistes, chimistes, géologues, écologues, climatologistes, économistes, sociologues mais aussi professionnels de la gestion des aires marines protégées - se réunissent en congrès.

Tous les quatre ans, l'ensemble de la communauté scientifique travaillant sur les récifs coralliens - biologistes, chimistes, géologues, écologues, climatologistes, économistes, sociologues mais aussi professionnels de la gestion des aires marines protégées - se réunissent en congrès.

Cette année, ce sont environ 2 300 délégués venus de 80 pays qui se sont rassemblés à Cairns (Australie) sur les bords de la Grande barrière de Corail pour le 12e Symposium International sur les récifs coralliens (ICRS 2 012). Plus de 1 500 communications y ont été présentées en cinq jours.

Moment fort, où les plus grands laboratoires rivalisent pour montrer leurs derniers résultats. Le CSM est représenté par une douzaine de chercheurs et a réalisé 25 communications. Il a également organisé quatre tables rondes, qui ont attiré 110 communications, et le professeur Denis Allemand a été invité à assurer l'une des conférences plénières devant les 2 300 délégués.

Les délégués ont rédigé une déclaration commune appelant les décideurs politiques à prendre des mesures pour la protection des récifs coralliens pour le bénéfice des générations présentes et futures (1).

En effet, près de 30 % de ces récifs sont sévèrement dégradés et ce pourcentage est appelé à augmenter à cause des changements climatiques et des événements associés, notamment le réchauffement et l'acidification des océans.

1. Voir texte sur : www.icrs2012.com)
 


Savoir +

www.centrescientifique.mc


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.