“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Coopération internationale: un accord avec le Burkina Faso

Mis à jour le 20/02/2012 à 09:25 Publié le 20/02/2012 à 07:20
Le prince et le premier ministre du Burkina.

Le prince et le premier ministre du Burkina. DR/Alain Benainous/All pix presse

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Coopération internationale: un accord avec le Burkina Faso

A cette occasion, le prince a été élevé à la dignité de Grand officier de l’ordre national

A cette occasion, le prince a été élevé à la dignité de Grand officier de l’ordre national

Le prince Albert II a visité vendredi le centre du SAMU social soutenu par la coopération internationale de Monaco et il a assisté à un spectacle de cirque et de chant réalisé par les jeunes pensionnaires de l'établissement.

Il a été accueilli par Clémence Traoré Somé, ministre de l'Action sociale et de la Solidarité nationale et par Anne Pecheur, directrice du centre.

Le souverain a ensuite été reçu par le premier ministre du Burkina Faso, Beyon Luc Adolphe Tiao, au palais présidentiel. Le président étant retenu au Niger pour assister à la réunion de la communauté économique des états l'Afrique de l'Ouest.

Le prince s'était entretenu avec le président du Burkina Faso à son arrivée à Ouagadougou, le mercredi 15 février, dans l'après-midi.

À cette occasion, un accord-cadre de coopération entre la principauté de Monaco et la République du Burkina Faso a été signé par José Badia et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Djibrill Y. Bassole.

À la suite des allocutions prononcées par le premier ministre et le souverain, le prince a été élevé à la dignité de Grand officier de l'ordre national par le ministre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.