“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Convention de l'Ordre de Malte: le partenariat reconduit pour trois ans de plus

Mis à jour le 11/02/2015 à 08:24 Publié le 11/02/2015 à 08:21
Une nouvelle convention a été signée le 21 janvier 2015 au Centre cardio-thoracique.(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Convention de l'Ordre de Malte: le partenariat reconduit pour trois ans de plus

Depuis 2011, six interventions ont été cofinancées par l’association monégasque de l’Ordre de Malte. Un avenant a été signé pour prolonger l’aventure sur les trois prochaines années

Depuis 2011, six interventions ont été cofinancées par l’association monégasque de l’Ordre de Malte. Un avenant a été signé pour prolonger l’aventure sur les trois prochaines années

Tout a commencé en 2005. L'association monégasque de l'Ordre de Malte s'est mobilisée pour permettre à un petit Sénégalais, Allun Thian, d'être opéré du cœur au Centre cardio-thoracique de Monaco.

Depuis, de nombreux autres enfants ont bénéficié de cette aide. Le 21 décembre 2011, un premier accord de partenariat pour trois ans a été signé entre l'association, le Centre cardio-thoracique de Monaco et l'Association d'étude et de recherche du Centre cardio-thoracique. Il a permis d'aider les malades les plus démunis. Sept enfants ont ainsi pu être opérés du cœur à Monaco pendant ces trois années.

L'implication du Centre cardio-thoracique

Depuis, plusieurs interventions ont été cofinancées. Raïd, 8 mois, d'Algérie, Astou, 4 ans, petite Sénégalaise, Aïta, qui a bénéficié de deux interventions, une à 14 ans et une deuxième à 16 ans et qui venait du Sénégal, comme Amy, 18 ans, et enfin Mustafa, jeune homme burkinabé de 25 ans.

Arrivé à son terme en fin d'année 2014, ce partenariat a été reconduit pour une durée de trois ans.

Depuis son ouverture en 1987, le Centre cardio-thoracique est très sollicité par les associations caritatives monégasques ou françaises. L'établissement hospitalier aide souvent les patients originaires de pays démunis ou en crise, pour la prise en charge médicale de cardiopathies congénitales souvent complexes.

Ainsi, le Centre met à leur disposition des compétences médicales rares ou inexistantes dans de nombreux pays. Généralement forfaitaires, les séjours hospitaliers comprennent l'ensemble des soins, les examens de laboratoire ainsi que les honoraires médicaux.

En revanche, les associations humanitaires interviennent à hauteur de 50 % dans les frais d'hospitalisation à titre humanitaire et le Centre cardio-thoracique s'engage, lui aussi, ainsi que son équipe médico-chirurgicale, à débourser l'autre moitié des frais.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.