“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Contrôlé à 206 km/h, le conducteur d'une Alfa-Roméo tente de prendre la fuite sur l'A8

Mis à jour le 21/01/2021 à 10:16 Publié le 21/01/2021 à 09:50
Des véhicules de la gendarmerie.

Des véhicules de la gendarmerie. Photo Franz Chavaroche

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Contrôlé à 206 km/h, le conducteur d'une Alfa-Roméo tente de prendre la fuite sur l'A8

Un jeune conducteur de 20 ans, domicilié à Cannes la Bocca roulait sur l'A8 à 206 km/h contre les 110 km/h autorisés.

La belle italienne s'est envolée au nez et à la barbe du peloton autoroutier de Mandelieu. Mais c'était sans compter sur la dextérité des motards. Les forces de l'ordre avaient, ce mercredi, positionné un point de contrôle vitesse au niveau de Mandelieu quand une Alfa Roméo est passée en trombe devant le radar.

A bord, un jeune conducteur de 20 ans, domicilié à Cannes la Bocca. Il roulait à 206 km/h contre les 110 km/h autorisés. Malgré une circulation très dense et une chaussée humide, le chauffard a non seulement pris beaucoup de risques, mais il a tenté d'échapper au contrôle, mettant aussi la vie des autres usagers et celle des gendarmes en danger.

Son permis lui a immédiatement été retiré. Il sera poursuivi pour excès de vitesse et refus d'obtempérer.

Le jeune conducteur sera convoqué devant le tribunal correctionnel de Grasse.

Son véhicule a fait l'objet d'une mesure d'immobilisation administrative et de mise en fourrière.

Deux autres conducteurs ont été interceptés ce mercredi également pour des vitesses de 164 et 165 km/h.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.