“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Conseil national: "Les finances de Monaco sont bonnes"

Mis à jour le 06/12/2012 à 08:49 Publié le 06/12/2012 à 07:04
Jean-François Dobillon, président du Conseil national

Jean-François Dobillon, président du Conseil national (Photo Eric Dulière)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Conseil national: "Les finances de Monaco sont bonnes"

"Les finances de Monaco se portent bien." C’est ce qu’ont affirmé ce mercredi le président du Conseil national Jean-François Robillon et Alexandre Bordero, conseiller national (UDM) et président de la commission des Finances et de l’Économie

"Les finances de Monaco se portent bien." C’est ce qu’ont affirmé ce mercredi le président du Conseil national Jean-François Robillon et Alexandre Bordero, conseiller national (UDM) et président de la commission des Finances et de l’Économie nationale.

Tous deux tenaient une conférence de presse à quelques jours des séances publiques pour le vote du projet de loi sur le budget général primitif 2013.

"On devrait finir à l’équilibre, voire avec un léger excédent. Les finances de l’État sont bonnes : +6,6 % du PIB, +4 % de la partie liquide du Fonds de réserve constitutionnelle, les dépenses sont contenues avec une augmentation de 3 %. Les recettes accusent un léger fléchissement car elles ont été exceptionnelles en 2012."

Restent toutefois quelques ombres au tableau : l’industrie, la SBM et le bâtiment.

Rendez-vous à partir de lundi prochain pour les discussions au conseil national dans le cadre des séances publiques en vue du vote du projet de loi sur le budget primitif 2013...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.