“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Conseil national de Monaco: le budget primitif 2013 adopté!

Mis à jour le 19/12/2012 à 14:51 Publié le 19/12/2012 à 07:10
Budget voté à 13 voix « pour » et 7 abstentions venues de l’opposition.

Budget voté à 13 voix « pour » et 7 abstentions venues de l’opposition. (Photos Cyril Dodergny et E.D.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Conseil national de Monaco: le budget primitif 2013 adopté!

Après des débats houleux et un clash entre des conseillers, qui auront marqué cette dernière session, hautement symbolique avant les élections nationales, la loi a été votée

Après des débats houleux et un clash entre des conseillers, qui auront marqué cette dernière session, hautement symbolique avant les élections nationales, la loi a été votée

Votée ! C'est sans surprise que la loi sur le budget primitif 2 013 a été adoptée, hier soir, lors de la séance de bouclage du Conseil National. Quatre sessions, démarrées lundi 10 décembre, auront été nécessaires pour valider les 880 millions de recettes et les 919 millions de dépenses.

Un déficit de 39 millions d'euros donc, correspondant en fait à la provision du futur hôpital de 40 millions, supportée dans un autre budget. Celui de 2013 est donc à l'équilibre.Quoi qu'il en soit ces séances auront marqué la fin d'une mandature de cinq années. L'hémicycle ne se remplira à nouveau qu'après les élections nationales du 10 février. Des séances marquées aussi par un clash entre deux conseillers lors de la pause de la première séance. Une polémique qui, au goût de quelques élus aurait « trop traîné en longueur», « aurait volé les débats aux Monégasques ». Certains ont même déploré « un esprit de cour de récréation ».

Mais hier soir, mises à part quelques allusions dans les allocutions des intervenants, le sujet semblait être clos. Attendons la rentrée pour s'en assurer. Pour revenir au budget 2013, il aura été voté à 13 voix « pour » (dont Eric Guazzone) et 7 abstentions (Brigitte Boccone-Pagès a été excusée).

Car c'est sans surprise non plus que l'opposition s'est abstenue. Dénonçant tour à tour, soit « l'absence de livraison de logements domaniaux neufs après 2 014», soit « une mise en cause de la monarchie héréditaire et constitutionnelle par le débat des retraites et autour du Conseil de l'Europe, trop présent » ou encore un budget primitif « trop peu rectifié et pas assez en adéquation avec une véritable vision à long terme. »

La majorité a semblé de son côté plutôt satisfaite.

Le rapport de la commission servant en effet traditionnellement de bilan, les élus de l'Union monégasque en ont profité pour rappeler que « sur le budget, la revalorisation du point des fonctionnaires, les travaux de rénovation, et le projet Testimonio II, le gouvernement a écouté les recommandations du Conseil National. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.