“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Conseil communal de Monaco: des comptes 2013 en léger excédent

Mis à jour le 30/09/2014 à 07:52 Publié le 30/09/2014 à 07:20
Les comptes de l'année 2013 ont été votés à l'unanimité en conseil communal.

Les comptes de l'année 2013 ont été votés à l'unanimité en conseil communal. archivres J.D.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Conseil communal de Monaco: des comptes 2013 en léger excédent

Le budget 2014 de la mairie de Monaco s’équilibre autour de 50 millions d’euros

Le budget 2014 de la mairie de Monaco s’équilibre autour de 50 millions d’euros

Dernier trimestre de l'année oblige, le conseil communal s'est réuni pour faire les comptes. Ou plutôt les valider pour l'année 2013 et les ajuster pour 2014.

Les comptes administratifs du maire et le compte de gestion du receveur municipal ont donc été votés à l'unanimité puisqu'ils sont à l'équilibre. Avec, même, un léger excédent.

À savoir que la commune a un budget relativement stable, tournant autour de 50 millions d'euros.

Dans le détail, concernant les recettes, elles ont progressé de plus de 9 % par rapport à l'exercice 2012. Elles passent de 12,3 millions d'euros à 13,4 millions en 2013.

La commune couvre 25 % de ses dépenses

Ces produits de la commune sont issus principalement de l'occupation de la voie publique (2 millions d'euros), du droit de stationnement (1,3 million d'euros), des droits d'affichage (1 million d'euros) ou encore de la location des baux commerciaux.

Sont encaissés aussi par la mairie les droits d'entrées du stade nautique Rainier-III, la piscine St-Charles, la patinoire, le Jardin exotique…

Des activités qui rapportent un peu plus d'1,3 million d'euros.

Grâce à ces recettes, la commune couvre environ un quart de ses dépenses.

Afin de couvrir le reste, environ 35 millions d'euros sont versés par l'État sous forme de Dotation forfaitaire de fonctionnement.

Et un peu plus de 4 millions d'euros afin de couvrir le budget Équipement et interventions pour le compte de l'État.

Dans la colonne des dépenses, ce sont celles liées au personnel qui représentent la plus grosse partie, avec plus de 34,5 millions d'euros, soit 71 % du total des charges liées au fonctionnement.

Les manifestations municipales représentent, quant à elles, un peu plus de 2,5 millions d'euros.

Une fois les calculettes rentrées, il ressort de l'année 2013, deux excédents de recettes.

Le premier de 475 000 euros ira alimenter le Fonds financier communal.

Quant au reliquat de la dotation d'équipement et d'interventions de 191 000 euros non utilisé, il a été remboursé au titre du « Trop-perçu de ladite dotation 2 013 ».

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.