“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Cinq plages publiques de Monaco au banc d'essai

Mis à jour le 26/07/2014 à 19:56 Publié le 26/07/2014 à 10:12
Plages publiques monaco banc d'essai 20140726
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Cinq plages publiques de Monaco au banc d'essai

À Monaco, l'espace est un luxe. Alors forcément, lorsqu'il s'agit des plages, on est loin des étendues à perte de vue.

À Monaco, l'espace est un luxe. Alors forcément, lorsqu'il s'agit des plages, on est loin des étendues à perte de vue.

Elles ont pourtant leur petit succès auprès des locaux, des salariés mais aussi des vacanciers qui plébiscitent leur tranquillité et le sentiment de sécurité. Sportif, fou d'UV ou paniqué des méduses, à chacun de choisir son petit coin de paradis.

Le Pont de fer

Petite étendue coincée entre le Monte-Carlo Bay et le Monte-Carlo Beach, cette plage reste peu connue, donc peu fréquentée. La plage du Pont de fer bénéficie d'un environnement assez luxueux entre le ponton privé du Monte-Carlo Bay et la plage privée du Beach. Pourtant, ici, ce n'est pas du sable mais des gravillons et les algues sèches en recouvrent une bonne partie. On est tranquille mais il y a plus joli.

Le Larvotto

C'est « LA » plage de Monaco. D'ailleurs, la plupart des Azuréens ne connaissent que celle-là et pensent que Monaco ne possède qu'un seul espace public de bronzette. Elle doit ce succès à une accumulation de bons points. Le plan d'eau du Larvotto est surveillé par des maîtres-nageurs sauveteurs et une présence policière assure la tranquillité des plagistes. Elle possède un filet anti-méduses et est nettoyée tous les jours. La présence d'une large digue permet aux plus jeunes de s'adonner aux plongeons. Sur l'esplanade située au-dessous, les plus petits ont accès à un manège et les boutiques d'articles de plage, comme les glaciers ou les restaurants, sont nombreux. Victime de son succès, la plage du Larvotto est à éviter le week-end où il est quasiment impossible de poser sa serviette.

Le Solarium

Très prisés des salariés de la Principauté, les grands escaliers situés derrière la digue Rainier-III portent bien leur nom. En effet, ce solarium géant permet aux fous d'UV de bronzer et… de bronzer ! Car ici, pas de sable ni de gravier. L'accès à la mer se fait, comme à la piscine, par une échelle.

Donc, pas de question de château de sable. Un emplacement idéal pour ceux qui ont des boutons à la vue des seaux, pelles et autres bouées à tête de Dora l'Exploratrice.

Calme et volupté... mais sur du béton.

Les Pêcheurs

Si vous êtes sur la digue Rainier-III, poussez un petit peu plus votre promenade et vous arriverez à une minuscule crique faite de gros sable.

L'accès se fait par des escaliers un peu raide mais elle est très peu fréquentée et offre un joli panorama. À éviter absolument en cas de coup de mer.

La Marquet

Idéale pour les sportifs et les parents qui ont une progéniture super-active qu'il est inévitable d'épuiser avant la nuit tombée, la plage Marquet offre en effet de nombreuses activités. Grâce à la présence du centre nautique, ceux qui s'ennuient ferme sur la plage pourront pratiquer paddle, planche à voile, catamaran, pédalo…

Au fond de la plage, des terrains de volley sont aussi disponibles.

Le filet anti-méduses est cependant réservé aux clients de la plage privée.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.