“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

CHPG de Monaco: un chantier "vert" soucieux des riverains

Mis à jour le 17/04/2013 à 10:20 Publié le 17/04/2013 à 07:05
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

CHPG de Monaco: un chantier "vert" soucieux des riverains

Le projet du futur hôpital fait la part belle aux énergies renouvelables, notamment grâce à des panneaux photovoltaïques. Les nuisances seront limitées

Le projet du futur hôpital fait la part belle aux énergies renouvelables, notamment grâce à des panneaux photovoltaïques. Les nuisances seront limitées

Le sujet au cœur de l'actualité, à savoir le futur hôpital, était évidemment au centre des discussions lors du point presse mensuel du gouvernement hier. Le ministre d'Etat Michel Roger n'a pas manqué de le qualifier « d'essentiel ». C'est en effet la semaine dernière qu'a été désigné le groupement chargé de réaliser le nouveau Centre hospitalier Princesse-Grace (CHPG) - pour mémoire, Aecom Limited en tant que chargé d'opération, Natacha Morin-Innocenti comme architecte monégasque, AIA (Architectes ingénieurs et associés) comme cabinet d'architecte international et AIA Ingénierie et Tractebel Engineering comme bureaux d'études. « C'est une étape très importante qui vient d'être franchie» a commenté le conseiller de gouvernement pour les affaires sociales et la santé, Stéphane Valeri.

« Atténuer l'impact visuel »

Son homologue de l'équipement, l'environnement et l'urbanisme, Marie-Pierre Gramaglia est revenue plus en détail sur le dossier. « A l'horizon 2026, le projet du CHPG verra la construction de 394 lits et places pour des activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique. Ils s'intégreront aux 44 places du pavillon Louis II (service de psychiatrie) et du centre Rainier III pour la filière gérontologique. L'ensemble sera complété par un parking de plus de 650 places dont 290 seront livrées dès 2017. » Elle a également décrit l'aspect visuel du futur ensemble : « La volumétrie fractionnée associée aux jardins suspendus vont atténuer l'impact visuel.»

Certification HQE

Sur sept niveaux de sous-sol seront installés les étages de stationnement, juste au-dessus, tout ce qui concerne la logistique puis l'accueil. «Les qualités fonctionnelles hospitalières font apparaître des flux généraux satisfaisants. Il a été décidé que les vingt blocs opératoires seront installés sur un même niveau pour garantir une souplesse d'exploitation.

(...) Le projet retenu répond aux normes les plus avancées en matière d'expertise environnementale. » Ainsi un organisme indépendant pourra délivrer la certification HQE (Haute qualité environnementale). Le bâtiment sera équipé de capteurs solaires ainsi que de pompes à chaleur afin d'utiliser les énergies renouvelables. Le futur CHPG - dont l'enveloppe s'élève à 650 millions d'euros - a donc vocation à montrer l'exemple en matière de respect de l'environnement. Une thématique chère au prince Albert II.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.