“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cellules de crise et psychologique mises en place au Centre Hospitalier Princesse Grace à Monaco

Mis à jour le 15/07/2016 à 16:38 Publié le 15/07/2016 à 16:40
Le Centre Hospitalier Princesse Grasse - CHPG

Le Centre Hospitalier Princesse Grasse - CHPG Photo DR

Cellules de crise et psychologique mises en place au Centre Hospitalier Princesse Grace à Monaco

A Monaco, le Centre Hospitalier Princesse Grace s’est immédiatement mobilisé, en coordination avec les autorités françaises.

Une cellule de crise a été constituée avec Patrick Bini, Directeur Général, et le Professeur Yann-Erick Claessens, Chef de Service des Urgences, en lien direct depuis hier soir avec les autorités françaises (Direction Générale de la Santé, Agence Régionale de la Santé PACA, Centre Hospitalier Universitaire de Nice).

Stéphane Valeri, conseiller de gouvernement - ministre des Affaires Sociales et de la Santé, a été immédiatement et régulièrement tenu informé de la situation et des mesures prises.

Le CHPG s’est aussitôt mis en pré-alerte et la plupart des chefs de Service ont été appelés à se tenir prêts à rejoindre l’établissement. Il n’a pas été nécessaire de déclencher le Plan Blanc. Le CHPG a informé le CHU de Nice de ses disponibilités en lits, en produits sanguins et en effectifs en cas de besoin.

Dans la nuit, le Service des Urgences du CHPG a pris en charge deux patients victimes adressés par le CHU de Nice, qui ont été hospitalisés dans le service d’orthopédie.

Il est à noter que le CHPG reçoit de nombreuses demandes de personnes souhaitant donner leur sang. Pour l'instant l'Etablissement Français du Sang (EFS) nous a indiqué ne pas faire appel aux dons, car les réserves constituées notamment pour l'Euro ont pu faire face aux besoins.

Si des besoins se faisaient sentir, I'EFS nous indiquera quel sera le lieu de collecte au plus près des Établissements de santé niçois, dans lesquels il conviendra de se rendre, et nous le communiquerions immédiatement.

D'autre part, le Direction du CHPG a mis en place une cellule psychologique. Les personnes nécessitant un accompagnement sont orientées vers l’accueil du Service de Psychiatrie où elles seront prises en charge, y compris durant ce week-end. Les personnes concernées peuvent appeler le numéro +377 97 98 84 16 pour plus d'informations.

à partir de 1 €


La suite du direct