“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Ce que souhaitent les Monégasques pour 2014

Mis à jour le 06/01/2014 à 08:44 Publié le 06/01/2014 à 07:14
De haut en bas, et de gauche à droite : Élisabeth et Emmanuelle, Lauriane, Pierre, Annie, Rudy et Claude.

De haut en bas, et de gauche à droite : Élisabeth et Emmanuelle, Lauriane, Pierre, Annie, Rudy et Claude. Franck Fernandes

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Ce que souhaitent les Monégasques pour 2014

C’est sur la place du Marché que Monaco-Matin est allé à la rencontre des Monégasques qui nous ont exprimé leurs vœux pour cette nouvelle année

C’est sur la place du Marché que Monaco-Matin est allé à la rencontre des Monégasques qui nous ont exprimé leurs vœux pour cette nouvelle année

À voir la bonne humeur des Monégasques qui aiment se retrouver prendre un café et refaire le monde sous les arcades de la place du Marché, on se dit qu'il y a bien pire ailleurs. Détendus et heureux, tous ont bien conscience de vivre dans un pays qui donne beaucoup de privilèges. Résultat : on les voit tout souriants, détendus, offrant chaleur et hospitalité. Et dans cet îlot d'authenticité qu'est le marché de La Condamine, les souhaits et vœux pour 2014 vont d'abord à la famille princière.

Santé et prospérité pour la famille princière

Tous l'évoquent avec beaucoup de sympathie et de déférence.« Santé et prospérité pour le prince et sa famille » revient dans tous les bouches comme un leitmotiv. Claude , lui, ose aller un peu plus loin :« Ce sera un bel événement de voir un enfant arriver pour le prince Albert II. »

Le Monégasque se réjouit de voir son pays « bien géré. Que la Principauté continue de prospérer comme on sait si bien le faire ! »

Retrouver la clientèle italienne

Rudy évoque lui aussi « la prospérité de Monaco ». Lui qui travaille aux Jeux à la Société des Bains de Mer, souhaite « qu'on réussisse à retrouver notre clientèle italienne qui manque tant à Monaco aujourd'hui. La culture transalpine c'est aussi celle de notre Principauté. » Mais touchés par la crise économique, les Italiens se détournent quelque peu des casinos en ce moment. Et si le chiffre d'affaires des Jeux est en partie compensé par les nouveaux clients venus de contrées plus lointaines, le Monégasque aime se rappeler l'époque où Italiens et Monégasques ne formaient, à quelques différences près, qu'une seule culture.

Trouver une issue aux conflits sociaux

Compatriote et collègue de travail, Pierre , quant à lui, souligne également le spectre de la crise.

« On n'échappe pas aux difficultés économiques des pays voisins. On sent, nous aussi, une baisse de fréquentation. Bien que Monaco déploie une véritable énergie, nous sommes forcément touchés par les problèmes économiques de la France, de l'Italie et de toute d'Europe qui nous entoure. » Pierre évoque également les « problèmes sociaux qui s'enlisent » avec les cent quinze grévistes de l'Hôtel de Paris.

« Que tout le monde mette du sien pour trouver une issue aux conflits qui ne sont bons pour personne ! »

Et de se montrer optimiste pour l'avenir : « J'ai confiance dans les gens qui nous dirigent et en l'avenir. Mais dans un petit pays comme le nôtre, ça dépend de tout un chacun. Il faut la bonne volonté de tous pour que ça fonctionne. »

Le respect de l'environnement

Entourée de ses deux filles, Lauriane , jeune femme réfléchie, espère « une bonne coordination entre gouvernement et le Conseil national. Qu'ils travaillent main dans la main ; avec toujours plus de dialogues et de concertations. » Elle évoque également les grands chantiers de Monaco : « Que le projet d'extension en mer puisse se concrétiser ! Que ce projet respecte l'environnement et fasse travailler un maximum de sociétés monégasques ! »

Protéger l'âme et le patrimoine de Monaco

« J'espère surtout que les changements qui seront faits dans le pays permettront de conserver le patrimoine et l'âme de Monaco. Qu'on ne touche jamais à Monaco-ville et à La Condamine ! »

Voilà le souhait de garder intacte la Principauté refaire surface… Pour Élisabeth et Emmanuelle , la valeur patrimoniale et l'art de vivre monégasques sont essentiels.

Les deux Monégasques regardent d'un mauvais œil les chamboulements qui sont faits en Principauté. « Nous voulons moins de travaux ! Que les jardins du Casino redeviennent un lieu de promenade ! » Un brin écolos, elles rêvent d'une Principauté « avec des restrictions de circulation ». « Il faut plus de cohérence dans la politique écologique et favoriser bien davantage les transports en commun. Tout le monde doit contribuer à améliorer la circulation. Il faut encourager la population et les gens qui travaillent à Monaco à utiliser des transports propres. »

Enseignantes, elles espèrent également « moins d'élèves dans les classes. »

Un peu plus loin, Annie est entourée de quatre amies : « Toutes Monégasques. »Ensemble, elles boivent le café et se réjouissent de la vie à Monaco.« C'est un plaisir d'habiter ici - un pays formidable. On n'a pas de problème. »

Si un tel constat pouvait être partagé par tous, le monde serait parfait…

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.