Rubriques




Se connecter à

Ce dimanche à Nice, une marche et des ballons blancs pour Lisa, assassinée par son ex-compagnon

Sa famille et ses proches, ainsi que des associations de défense des droits des femmes, ont prévu de se retrouver dès 13h, boulevard de la Madeleine, là où a eu lieu le crime.

Éric Galliano Publié le 09/01/2022 à 12:32, mis à jour le 09/01/2022 à 12:34
Lisa, dont le corps a été retrouvé le 1er janvier dans une voiture garée au pied de sa résidence, à Nice. Photo DR

"Nous nous sommes donné rendez-vous devant la résidence, au 193, boulevard de la Madeleine. Il y aura beaucoup de monde. Nous avons reçu plein d’appels", assure Anthony, un des quatre enfants de Lisa T.

Cette Niçoise de 45 ans a été assassinée. Sa dépouille avait été retrouvée le soir du 1er janvier dans le coffre d’une voiture garée dans les parkings en sous-sol de la résidence où elle vivait. Le crime a été signalé par sa propre fille, peu de temps avant que son ex-compagnon se présente au commissariat Auvare. Il est l’auteur présumé de ce féminicide et a depuis été incarcéré.

"Tous ceux qui souhaitent venir peuvent nous rejoindre"

Ce dimanche à Nice, un hommage populaire sera rendu à Lisa par les membres de sa famille et ses proches. À 13h, le cortège muni de ballons blancs descendra le boulevard de la Madeleine en direction du front de mer où une minute de silence sera observée. "Tous ceux qui souhaitent venir peuvent nous rejoindre", annonce Anthony.

 

Des associations s’associent à cette marche blanche. Notamment le collectif Droits des femmes 06, qui voit dans ce féminicide, le troisième en France depuis le début de l’année, la conséquence d’une "inaction coupable d’un gouvernement qui avait promis de faire de la lutte contre les violences faites aux femmes la grande cause du quinquennat" et "un système judiciaire et politique encore bien trop laxiste et protecteur envers les auteurs de violences intrafamiliales."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.