“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cannabis et cocaïne pour le tournoi de poker

Mis à jour le 24/01/2018 à 05:05 Publié le 24/01/2018 à 05:05
Le restaurateur niçois avait amené 4 g de haschisch et 5 g de poudre blanche dans les poches pour participer au tournoi de poker.

Le restaurateur niçois avait amené 4 g de haschisch et 5 g de poudre blanche dans les poches pour participer au tournoi de poker. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cannabis et cocaïne pour le tournoi de poker

Cannabis, cocaïne et jeux d'argent feraient-ils bon ménage ?

Cannabis, cocaïne et jeux d'argent feraient-ils bon ménage ? La réponse devrait être positive si l'on se réfère au joueur de poker qui transportait 4 g de chanvre et 5 g de poudre blanche, le 29 avril dernier, afin de participer à un tournoi organisé à Monte-Carlo !

Pourtant, leur association semble, somme toute, contradictoire, incompatible pour assurer l'effort de concentration ! Le haschich a une fâcheuse tendance à altérer perception et mémoire. Reste l'alcaloïde. N'y a-t-il pas remède moins addictif, voire dangereux, pour combattre l'anxiété et optimiser les performances cognitives ?

« Impossible de venir avec ces produits ! »

La réflexion n'est pas encore parvenue au prévenu qui arrivait en Principauté avec son fourgon. Vers 21 h 15, il est stoppé à la frontière par les mailles du filet policier. Les agents détectent aussitôt l'odeur caractéristique du cannabis. Le véhicule utilitaire est fouillé minutieusement et les fonctionnaires découvrent dans la boîte à gants un sachet transparent avec de l'herbe. Puis ils récupèrent une petite quantité de coke dissimulée dans la portière.

« Ce restaurateur niçois, qui habite Manosque, avait également dans ses poches la somme de 3 275 €, complète le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle. Au cours de sa garde à vue, il a déclaré que cet argent était destiné à miser ou renchérir afin de participer à un tournoi de poker. Ses antécédents judiciaires révèlent cinq condamnations, entre 2010 et 2017, pour violences, conduites en état d'ivresse et stupéfiants. »

Le recours à ces mêmes substances est peut-être dans l'air du temps. Mais le procureur Cyrielle Colle ne retiendra que les effets dévastateurs sur l'organisme. « Les stupéfiants sont dissimulés un peu partout. Cet individu se sait coincé et il essaie de se sauver. Mais toute cette drogue était bien destinée à sa consommation personnelle. Ce personnage doit comprendre qu'il est impossible de venir à Monaco avec de tels produits ! Vous le condamnez à quinze jours d'emprisonnement avec sursis. »

« Il veut en finir avec sa toxicomanie »

Absent à l'audience, le prévenu est toutefois représenté par son conseil, Me Thomas Giaccardi. Dans sa plaidoirie, l'avocat veut démontrer la prise de conscience de son client « afin d'en finir avec sa toxicomanie. Les relevés d'analyses médicales joints au dossier corroborent la baisse de sa consommation de drogue, jusqu'à l'arrêter. Cet homme était venu en Principauté pour un événement festif. Ne brisez pas sa volonté ! Laissez-lui cet espoir d'arriver à s'en sortir ».

Le tribunal s'en tiendra aux réquisitions du ministère public.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.