“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cambriolage à Monte-Carlo : deux filles sous les verrous

Mis à jour le 07/06/2016 à 05:01 Publié le 07/06/2016 à 05:01
Les voleuses présumées ont utilisé un bout de plastique rigide pour ouvrir la porte qui avait juste été claquée.

Les voleuses présumées ont utilisé un bout de plastique rigide pour ouvrir la porte qui avait juste été claquée. d'illustration archives Nice-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cambriolage à Monte-Carlo : deux filles sous les verrous

Deux suspectes ont été interpellées dans la foulée d'un cambriolage commis à Monte-Carlo. Un signalement et un efficace travail de terrain ont permis de résoudre rapidement cette affaire

De bien mauvais souvenirs ressurgissent avec cette affaire de cambriolage constatée, et très vite résolue, en marge du Grand Prix de Formule 1. L'interpellation de deux jeunes femmes d'Europe de l'Est, suspectées d'avoir commis un cambriolage, fait ressurgir cette vague déplorée en 2012, qui avait alimenté la rumeur en Principauté (lire ci-contre).

Cette fois-ci, grâce à un signalement et l'efficacité des fonctionnaires de la Sûreté publique, ces deux voleuses présumées ont rapidement été mises hors d'état de nuire.

Comportement bizarre signalé

Le vol avec effraction s'est produit le jeudi précédant le Grand Prix, le 26 mai, dans un appartement de Monte-Carlo, près des jardins du Casino. Des bijoux, des montres de marque et une grosse somme d'argent en numéraire - 50 000 € - ont été subtilisés.

Les voleuses présumées ont pu être interpellées quelques heures après ce cambriolage. Grâce, notamment, à la vigilance d'une résidente monégasque habitant dans le quartier de la gare. Selon nos sources, cette dame a eu l'attention attirée par le comportement bizarre de deux jeunes femmes, la veille, mercredi 25 mai, dans son immeuble. Ni une ni deux, elle décide de les prendre discrètement en photo. Puis, cette riveraine fait un signalement à la Sûreté publique, photo à l'appui. À ce moment-là, personne ne sait encore qu'un cambriolage a été commis.

Les caméras en soutien

L'image est toutefois diffusée sur les téléphones portables des policiers monégasques. Le jeudi, deux policiers en patrouille repèrent les jeunes femmes à Monte-Carlo. Le centre de vidéosurveillance prend alors le relais.

Les filles sont suivies par les caméras dans le quartier, perdues un quart d'heure, puis retrouvées sur le boulevard des Moulins, à un arrêt de bus. Elles s'apprêtaient à monter dans le bus 100 qui allait leur permettre de quitter la Principauté. Décision est alors prise de procéder à un contrôle d'identité.

Sur elles, des bijoux et une forte somme d'argent sont retrouvés. Mais comme le cambriolage de Monte-Carlo n'a pas encore été signalé, les policiers ne peuvent qu'avoir des soupçons.

La vidéosurveillance va leur apporter de l'aide. Grâce aux images visionnées, les suspectes sont vues en train de sortir d'un immeuble de Monte-Carlo. Interrogé, le concierge désigne les appartements inoccupés. L'un des propriétaires, contacté, reconnaît ses bijoux. Le lien est fait. Les voleuses présumées sont placées en garde à vue et écrouées.

Une belle affaire qui donne l'occasion de rappeler que le meilleur moyen de lutter contre les cambriolages consiste à donner un tour de clé en quittant son domicile. Claquer la porte est loin d'être suffisant.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.