“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

C'était la dernière séance…du Monaco open air cinéma !

Mis à jour le 30/12/2011 à 03:22 Publié le 08/09/2011 à 08:00
Les habitués étaient bien présents pour la der… Rendez-vous est d'ores et déjà donné pour l'été prochain !

C'était la dernière séance…du Monaco open air cinéma !

Mardi soir, l'heure était au bilan. Plus de 11 000 entrées ont été enregistrées depuis juin. Un chiffre resté stable par rapport à 2010

Le rideau est tombé au terme de deux mois de projections, entre ciel et mer, au pied du majestueux Musée océanographique. Le Monaco open air cinéma a pris mardi soir, ses quartiers d'hiver. Non sans finir en beauté, sur l'avant-première du film « Sexe entre amis », visionné par 205 cinéphiles.

Tout au long de la saison, ces derniers ont pu apprécier « Pirates des Caraïbes », «Harry Potter et les reliques de la mort » - le dernier volet tant attendu, « Cars 2 », «Super 8 », «Very bad trip 2 »... L'affiche estivale était des plus alléchantes, mêlant comédies et blockbusters américains.

Thierry Tréhet, le dynamique directeur, fait le point sur cette « saison folle ». «Nous avons connu un très beau démarrage en juin, grâce notamment aux films en 3D, qui ont connu un franc succès, détaille-t-il.

À la mi-juillet, la météo pluvieuse et le froid ont fait baisser nos moyennes. Nous avons alors perdu 30 % d'entrées par rapport au même mois en 2010. Après tant de travail et d'organisation, nous étions déçus. Mais nous avons quelque peu rattrapé notre retard en août, en progressant de 15 % par rapport à l'an dernier ».

Un retour en musique, l'été prochain ?

Soit un peu plus de 11 000 entrées, sensiblement le même chiffre qu'en 2010. Et si le directeur n'a pas atteint son prévisionnel de 12 000 entrées, il a néanmoins eu la satisfaction de voir que le concept plaît.

Les amoureux du septième art s'approprient, en famille ou entre amis, cet espace de vie. « Je ne cours pas après le nombre, je privilégie la qualité, souligne Thierry Tréhet. L'intérêt de ce cinéma est qu'il unit toutes les nationalités autour d'un même film. J'aime que les gens profitent du cadre, de l'espace et que le personnel travaille sereinement ».

Pour l'équipe de jeunes aux petits soins, c'est aussi la fin d'un été qui a vu la 3D s'installer en plein air - une première européenne.

Car le cinéma n'a pas lésiné sur les moyens. Au sein du local technique, les bobines sont remisées dans un coin, le projecteur trentenaire côtoie la technologie numérique dernier cri. Sur le nez des spectateurs, des lunettes 3D actives achèvent un tableau plus vrai que nature.

À 21 heures, la musique se veut solennelle : l'écran de vingt mètres est déroulé.

Les clients se pressent à la buvette. Font un dernier plein de gourmandises. « J'aurais bien prolongé quelques jours de plus, regrette le directeur. Je le ferai sans doute l'année prochaine. J'ai également très envie d'apporter une touche musicale aux soirées en proposant un groupe live doté d'un répertoire riche de chansons d'hier et d'aujourd'hui. Et puis, nous maintiendrons cette formule d'un film par jour, qui fonctionne bien ».

Au moment du générique de fin, c'est un peu à contrecœur que les habitués quittent leur cinéma d'été. Pour mieux le retrouver en 2 012.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct