“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Braquage de la bijouterie Graff : 8 ans de réclusion

Mis à jour le 17/01/2019 à 15:53 Publié le 17/01/2019 à 15:53
Avant de requérir 10 ans de réclusion, le procureur a décrit écrit des scènes poignantes en évoquant la peur, la douleur, le traumatisme des victimes.

Avant de requérir 10 ans de réclusion, le procureur a décrit écrit des scènes poignantes en évoquant la peur, la douleur, le traumatisme des victimes. Jean-François Ottonello

Braquage de la bijouterie Graff : 8 ans de réclusion

Le tribunal criminel a condamné le braqueur de la bijouterie du Casino de Monte-Carlo. A l’issue de sa peine, il sera extradé en Autriche pour répondre d’un autre vol à main armée...

Marko Calovic, l’auteur du braquage de la bijouterie Graff en 2016, a été condamné, hier, à huit ans de réclusion par le tribunal criminel de Monaco. Même s’il faut retrancher deux ans de détention préventive et quelque vingt-quatre mois de remise de peine, son incarcération devrait se poursuivre plus longtemps encore, une fois la sanction monégasque purgée, avec l’acceptation de son extradition vers l’Autriche.

Cet ingénieur en génie civil est, en effet, impliqué dans le braquage d’une joaillerie de Vienne, le 25 juillet 2016, pour un montant d’un million d’euros. Profitera-t-il des cinq jours francs pour se pourvoir en révision ?

Impassible dans le box des accusés

Jugé depuis lundi, l’accusé a reconnu les faits. Ce jeudi 22 décembre 2016, vers 16 h 33, il entrait dans la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct